Vous êtes ici : 
  • Accueil
lundi 03 mars 2014

Chaussure Inuit 700

Chaussure Inuit 700
Minitest  

Les données fabricant

 

Conçues par Quechua pour  apporter adhérence, chaleur, imperméabilité, et maintien lors de la RANDONNEE sur terrain enneigé et les sorties en raquette. Semelle SNOWCONTACT pour évoluer en toute confiance sur toutes les conditions de neige. L'Inuit 700 est conçue pour la pratique régulière la raquette à neige.

Isolation thermique au repos. Température limite d'utilisation: -10°C. (Test au repos pendant 30 minutes)

Isolation thermique en activité. Température limite d'utilisation: -19°C. (Test en activité pendant 40 minutes)

Imperméabilité: Membrane Novadry imperméable et respirante pour garder vos pieds au sec.

Adhérence: Technologie Snowcontact pour réduire le risque de glisser sur la neige dure.

Accroche : Crampons de 4mm pour une bonne accroche sur les terrains souples.

Amorti: Semelle intermédiaire en EVA pour un plus grand confort de marche.

Garantie 2 ans

 

Le test

Les tests

Plusieurs sorties en raquette avec différents types de neiges: poudreuses et profondes, profonde et lourde et neige transfo et bien dure. En "après ski" lors de séjours de ski de rando et ski de piste.

Thermicité

Les températures les plus froides étaient de l'ordre de -6°C avec du vent, soit du -10/-15°C ressentis. J'avais toujours les chaussettes Bionnassay warm qui ne sont pas si chaudes que ça, et je n'ai jamais eu froid... ni chaud.

                                                       Test de la Inuit 700 en raquette

 

Poids: 1240g la paire en taille 43 sur ma balance.

Prix constaté en mars 2014: 90€

 

Bilan des tests

C'est une chaussure agréable et confortable pour la neige. Facile à enfiler et à quitter, elle est à la fois assez souple et montante sur la cheville.

Cette souplesse rendra la marche agréable et on pourra conduire avec sans problème. C'est une bonne chaussure d'après ski en station. Le confort est également lié au chaussant. Il est agréable, et enveloppe bien le pied.

A contrario, la souplesse sera un petit handicap pour les sorties sportives et engagées, les pentes raides en neige dure, où l'on devra compenser par un effort musculaire supplémentaire, comparé à une chaussure de montagne à semelle rigide ou semi-rigide.

La semelle

La Inuit 700 est chaussée d'une semelle "Snow contact" qui offre un crantage limité mais qui est conçue pour bien adhérer sur la neige.

En ce qui me concerne, avec ce genre de chaussure souple, je me méfie des pentes de neige dure où l'on ne peut frapper du talon à la descente, et où les carres sont peu efficaces à la montée. C'est vrai que la semelle est assez propice à la marche en neige souple ou profonde. Mais sa souplesse et son faible crantage la limitent en neige dure et dans les pentes. En ce sens elle positionne la chaussure comme une paire d'après ski, ou de raquette, mais les randonnées sans raquettes sont à envisager sur des terrains gentils et si possible, en neige non transformée.

Etanchéité

Equipée d'une membrane Novadry, l'étanchéité de la chaussure a été testé par le fabricant. Pour ma part, après des sorties de 5 et 6 heures de raquettes, je n'ai pas eu de problèmes d'infiltration. Par ailleurs la respirabilité m'a semblé bonne, et le confort toujours présent en fin de ballade. Mais il est vrai que je ne transpire pas beaucoup.

Quelques points particuliers

Le laçage est montant et un peu rébarbatif, mais très efficace. Inutile de serrer, cela tient très bien sur la cheville.

Note: ne convient pas pour la pratique du snowboard. Elles sont trop souples et le volume chaussant n'est pas adapté aux fixations de snow.

Lien fabricant

 

                                               Peut aussi s'utiliser pour la rando hivernale facile

Les qualités

- confort et souplesse

- thermicité satisfaisante (-10/-15°C en action)

- ok pour la conduite auto

à améliorer

- limites de la semelle et de la souplesse pour des sorties engagées.