Vous êtes ici : 
  • Accueil
vendredi 21 mars 2014

Crampon G12 (Grivel)

Crampon G12 (Grivel)
Depuis quelques années, les crampons de la marque Grivel passent pour être la référence pour l'alpinisme technique. Après avoir utilisé durant 15 ans des Makalu (Simond), puis des Charlet, je succombe... Et me fait un plaisir de choisir mes prochains crampons dans la gamme Grivel. Oui mais lequel? Air Tech, G12 ou G14?... Après réflexion, je choisis, comme toujours le choix de la polyvalence: le G12 en semi-auto que j'espère assez technique et pas trop lourd... Voici le compte rendu de mes essais, après un été et un hiver...

Les données fabricant

Crampon 12 pointes automatique semi-rigide pour voies mixtes, glaciaires sévères ou cascades.
4 pointes de retenue en descente.
En acier NiCrMo estampé en relief pour augmenter la résistance.
Maintien de l'avant du pied par attache semi-souple très polyvalente.
Pour toutes chaussures à débord arrière.
Réglage rapide sans outil du 36 au 46 (à éviter pour les petites pointures) par lame ressort permettant un transport replié sur le sac.
Livré avec antibotts.
Poids 950 g.

Le test

Dans la Gamme Grivel, je situe le G12 entre le Air Tech, plus léger, moins technique, et pour des neiges moins profondes, et le G14, plus lourd et avec des pointes avant d'une autre dimension pour la glace raide.

Poids: Le fabricant annonce 950g mais à la pesée sur ma balance, je compte bien 140 grammes de plus. Peser le crampon sans antibotte et sans lanières ne me parait pas servir à grand chose. Les G12 dépassent donc le kilo, 1090g exactement. Ce n'est pas énorme mais on trouvera un peu plus léger.

 

Au fil des tests

Premiers tests en pentes de neige assez dure: RAS. J'ai tout de suite une bonne impression de stabilité. Les G12 sont agréables et mordants , même dans la neige un peu soufflée.

Testés en conditions plus défavorables avec neige faiblement croutée et chaude à la descente, en face nord, couches assez destructurées dans des pentes de 45/50°. Les crampons confirment la première impression. De plus les antibottes jouent bien leur rôle à la descente.

Testés en terrain mixte avec pentes de neige raide et traversée en rocher délitée, arête de neige, et descente en neige molle. C'est vraiment un bon crampon pour ce genre de terrain. Polyvalent et fiable. L'accroche des pointes avant et l'orientation des pointes arrières donnent de la stabilité et de la confiance. Les dernières paires de pointes de la partie avant et de la partie arrière sont orientées perpendiculairement à la pente, ce qui stabilise les appuis.

Test en neige soufflée et destructurée. C'est là où le G12 est à mon avis dans son point fort avec une bonne accroche en descente et en traversée grâce à ses pointes perpendiculaires et assez larges; des sensations rassurantes en traversée. En neige déjà chaude sur un versant ensoleillé, l'antibotte n'a pas été dépassé. Cette saison, je n'ai pas pu faire de la cascade de glace car les conditions n'y étaient pas quand j'étais dispo. Mais j'ai pu me mettre dans quelques goulets pour tester mes mollets et les pointes avant du G12: Le crampon est un semi-rigide polyvalent.
Testé avec des chaussures du même calibre, j'ai trouvé que son impact dans la glace raide est efficace. J'ai bien aimé les G12 qui m'ont semblé très fiables en terrain technique. Debout sur les pointes avant, je me suis senti équilibré. C'est vraiment ce que l'on demande à un crampon de cette catégorie et il le fait bien.

Antibottes

Les fabricants, en général, ont vraiment fait des progrès en matière d'antibotte, et c'était important au vu des dispositifs plus ou moins adaptables et performants, et surtout au vu du danger que représente une glissage en pente de neige.

Je pense que Grivel a marqué les esprits avec son antibotte en forme de bulle  qui se déforme lors de l'appui et qui décolle la neige qui voudrait s'agglutiner sous les crampons. L'antibotte G12 de Grivel est actuellement réputé pour être le meilleur antibotte du marché. Ce point reste important à étudier lors de l'achat d'une paire de crampon neuf; et encore plus pour un modèle d'occasion.

Réglage des sangles

J'ai constaté à plusieurs reprises que le réglage des sangles ne tient pas dans la durée. La sangle est d'ailleurs un peu longue et demande à être verrouillée. En été sur parcours mixte, j'ai du vérifier et resserrer les sangles à deux reprises. D'une façon générale, il est vrai que l'utilisation de crampons semi-auto ou totalement attachés par sangles, demande une vérification du maintient des attaches de temps à autres. Mais J'ai trouvé que les attaches des G12 demandaient plus de précautions à prendre que celles des Vasak par exemple. Les sangles ont un peu tendance à glisser. Il faut les attacher avec soin.

Arrêt sur les fixations de la semelle

Après une saison estivale assez bien remplie, je ressors les G12 en Novembre pour les premières neiges. J'ajuste les crampons pour une première hivernale. Et en tirant un peu sur le réglage, je me retrouve avec le crampon en deux parties et la barrette de fixation dans la main!!

Étrange impression d'insécurité au moment où je prépare le sac..; je vais voir sur mes autres crampons... Rien de comparable. L'attache est rivetée sur l'arrière du crampon et ne bouge pas. Pour le G12, il y a donc un risque de perdre cette pièce lors d'un réglage en situation. Risque faible, peut être, mais que la présence d'un soufflet sur la tige crantée peut favoriser. Par contre je me calme en comprenant que l'appui de la semelle sur la pièce la verrouille lors de la marche ou de l'escalade. Mais bon, la pièce n'étant pas fixée, attention lors des manip!...

Rangement dans le sac à dos

Comparé au Vasak, il se "replie" beaucoup moins et son rangement dans le sac à crampons ou la poche à crampons du sac à dos est moins aisé. C'est une donnée relativement importante, au vu de certaines courses où la pose/dépose des crampons est une manip et une source de difficulté non négligeable.

                                                Rappel en terrain gelé

Usure - longévité

Après une bonne saison, les pointes sont à réaffuter. Un émoussement léger, rien que de normal.

Bilan

Certainement un des meilleurs crampons techniques/polyvalent. Et très bien pour les neiges profondes comme on en trouve en altitude (expés). Mais tout n'est pas parfait dans le meilleur des mondes... Dommage que les sangles aient tendance à glisser. Et attention aux réglages, si ils doivent se faire en situation.

Prix constaté en mars 2014: 128€

Les qualités

- Qualités techniques (pentes raides, neige profonde)

- Qualité des antibottes

à améliorer

- Sangles d'attache qui ont tendance à un peu glisser

- Attention de ne pas perdre la barette de fixation si réglage du crampon en situation.

à visiter

Voir également: Petzl Vasak

Makalu Simond