Vous êtes ici : 
  • Accueil
mardi 08 avril 2014

Apex Guide Evo Gtx (Kayland)

Apex Guide Evo Gtx (Kayland)
Une chaussure d'alpinisme est ce qu'il y a de plus difficile à choisir... Et à tester!. C'est pourtant ce qui me motive le plus. Ayant tenté d'user durant 20 ans des "tout cuir" de 2.5kg, et toujours en me blessant les pieds, je note avec intérêt les progrès des fabricants qui réussissent à conjuguer confort, légèreté et technicité avec un certain brio. Chez Kayland (encore une marque italienne!), l'Apex Guide est une variante plus thermique de la Dual. Elle a peut être bien été imaginé à l'origine pour les guides. C'est en tous cas un modèle que j'ai eu grand plaisir à découvrir et que j'ai éprouvé dans quelques entreprises alpines durant l'été 2013, et durant l'hiver qui a suivi. Voici le compte rendu de mes tests...

Les données fabricant

Kayland Apex Guide Evo Gtx

Modèle précis, léger conçu pour les courses techniques mixtes en montagne. Très bonne protection contre le froid. Appui stable précis et sûr, garanti sur tous les terrains. Excellent amorti avec le système « IADS EVO» offrant un grand confort d’utilisation et de stabilité lors des longues descentes et marche d’approche. Bon déroulé du pied.

- Tige cuir suède Idro Perwanger+microfibre+Textile ultra résistant+pare pierre caoutchouc.

- Membrane Gore-Tex. Confort & isolation pour une protection optimale contre les conditions humides et froides. Avant du pied doublé avec 3 couches de Primaloft pour une protection amélioré contre les basses températures.

- Semelle rigide Vibram type Mulaz avec insert « IADS EVO » amortissant en PU double densité qui absorbe les chocs au talon.

- Semelle intérieure thermique amovible, chaussant «Forme Précision Fit», cramponnage: Semi-automatique.

Poids : 850 gr la 1/2 paire en taille 8

Note: Kayland fait partie du groupe MGM (Italie) qui comprend également les marques Filaskates et Trezeta. La Apex Guide est fabriquée en Roumanie.

La vidéo

Le test

Taille & poids: Ça taille plutôt petit. La semelle intérieure est en effet très épaisse, bien foutue, et semble très dimensionnée pour apporter de l'isolation thermique à la chaussure. Pour moi c'est un point de plus que ma pointure de ville, même en été où je remplace la semelle thermique par une semelle amortissante.

Chaussure sympa à regarder et assez légère, je vois 930 g sur ma balance en 44.

Le chaussant convient très bien pour mes pieds fins et laisse assez de large devant pour éviter la compression des orteils.

Les tests - [voir vidéo]-

Courses d'altitude en Oisans, en bonnes et mauvaises conditions. Avec deux montées au refuge du promontoire, la longue descente du vallon de la Selle après la NE du Râteau. Une longue chevauchée d'arêtes rocheuses à l'Olan en fin de saison. Des itinéraires en hiver dans les Préalpes de Digne. Sur la face SE de l'Estrop, en neige profonde. Une course d'arête en hiver avec bivouac sur les crêtes du Caduc et Sangraure. Je regrette beaucoup de n'avoir pas pu les tester en véritable cascade de glace, les conditions de cet hiver n'y étaient pas. J'ai pu néanmoins gravir quelques ressauts en glace.

                                         Les Apex Guide Evo Gtx en parcours hivernal avec bivouac

Au fil des tests

Première course: très satisfait!. Une longue montée en refuge avec de bonnes sensations de maintien et aucunes douleurs aux pieds. Tenue du talon, déroulé de pied, confort général sont au rendez-vous. Assez rigide aussi pour les premiers mouvements techniques en pentes de neige dure avec une assez grande liberté de cheville. Les réglages des lacets ont l'air efficaces. J'ai tentés plusieurs réglages sur le pied droit, et j'ai vu de très nettes différences.

Au niveau thermicité, cela semble être un point qui va donner satisfaction. Aucune sensation de froid ressentie dans du -6° avec vent et chute de grésil à 3400m. Et j'avais enlevé les semelles d'origines (épaisses et thermiques) pour les remplacer par des semelles moins chaudes.

Un peu de pente et d'escalade rocheuse: bonnes sensations encore. La semelle accroche bien sur le granit et donne confiance. La chaussure est assez précise et rigide pour tenir sur des grattons.

Une belle journée de baston avec approche glacière et long parcours rocheux.  Pour moi la chaussure reste sans reproche. J'ai eu confiance sur le rocher et dans les passages de neige sans crampons entre les éperons. Quelques pas de 4+/5 sauvages passés sans crainte. Bonne rigidité qui favorise la puissance en escalade. Bonne accroche sur les petites prises, en carre, et aussi en frontal. Et du super confort: même pas mal aux pieds après ce long parcours. Après tous ces tests, l'Apex guide me laisse une impression de perfection. Sa thermicité importante (j'enlève la semelle thermique l'été) me laisse penser qu'elle est bien adaptée aux terrains d'altitude, style massif du Mont Blanc, et aux hivernales.

Premier véritable test de thermicité et d'étanchéité lors d'une hivernale sous la neige (tentative de traversée Estrop, puy de la Sèche). Neige fraîche de 1700m à 2800m à la montée et jusqu'à 1100m à la descente. Au total 2 jours dans la neige avec un peu de vent le 2° jour et températures assez froides pour juger de la thermicité. Sans les semelles thermiques fournies avec la chaussure, je n'ai pas eu froid aux pieds. De son côté mon camarade de cordée s'est caillé les pieds avec les Trango S EVO. Je vais désormais prendre les semelles thermiques pour mes prochaines sorties hivernales. Question étanchéité: aucun problème. Après une journée à brasser dans 40 cm de fraîche et parfois avec des trous d'un mètre. Équipé de bonnes guêtres, aucune sensation d'humidité, ni de condensation dans la chaussure qui semble donc être respirante. Le sans faute continue...

Je repars pour une longue course d'arêtes d'altitudes limitées (2700/2400m) en hivernale, mais avec bivouac " à la sauvage" et pour moi, sans tente. Pendant la course, la chaussure est bien assez thermique sans sa semelle chaude. Mais en statique autour du réchaud dans le noir et le froid, je me suis un peu refroidi les pieds. J'aurais donc pu emporter les semelles thermiques, rien que pour le bivouac. Sinon pour la course: RAS. Thermicité, étanchéité, technicité sans reproches. Par comparaison mon camarade avait des Batura.

Bilan:

Confort: Un très bon chaussant. On se sent bien maintenu au niveau de la cheville et la chaussure ne flotte pas. J’apprécie cette sensation de précision générale tout en ayant assez de place devant pour ne pas comprimer les orteils. La cheville est à la fois maintenue (protection en descente) mais assez libre pour l'escalade rocheuse ou en pointes avant.

Ce que j'apprécie beaucoup c'est la conjugaison d'une rigidité correcte et rassurante en alpinisme technique avec un déroulé de pied qui permet au talon de ne pas bouger. La chaussure est donc à la fois technique et polyvalente... et a toujours été confortable dans tous mes tests.

Le serrage est efficace, facilement modifiable, avec un blocage des lacets sur le coup de pied -voir vidéo-

Comme je le dis dans la vidéo, mon premier test (montée au refuge du Promontoire) ne m'a occasionné aucune souffrance particulière au niveau des pieds malgré des chaussures neuves. J'en ai été sincèrement bluffé.

 

Technicité: Je suis d'accord avec le fabricant pour dire que la Apex Guide est assez technique pour des grandes entreprises alpines de difficulté moyenne. A titre de comparaison, je pense la situer entre les modèles d'alpinisme "facile  jusqu'à AD" précédemment testés, comme la Trango Alp et les modèles spécifiques aux goulottes et plus rigides comme la SL Pro II. Je pense que l'Apex Guide Evo GTX conviendra bien pour les courses engagées, non extrêmes.

Aptitude à la cascade de glace: N'ayant pas de débord avant, elle ne recevra pas les crampons auto. Elle aura donc moins de rigidité avec des semi-auto. Ce n'est pas LA chaussure prévue pour la cascade de glace, mais sa rigidité sera déjà appréciable pour des itinéraires déjà conséquents (4/4+ à mon avis).

                           La semelle thermique intérieure amovible

 

Thermicité: Là aussi, la Apex Guide est nettement un cran au dessus des modèles classiques cités plus haut. Avec sa semelle thermique, elle peut aller tâter de l'altitude, des faces nord et des conditions difficiles en général. Il est toujours difficile de donner une mesure, mais je dirais que des -20°C ressentis sont à sa portée, comparés aux modèles classiques qui tiennent le coup à -10°C.

Défauts: Je n'en note aucun après un été et un hiver en montagne avec les Apex Guide.

Note membrane imperméable: on trouve (notamment chez espace Montagne) un modèle d'Apex Dual Guide avec une membrane Event, moins chère que le modèle ici testé, avec GTX.

Usure/longévité: La semelle me semble plutôt tendre, son usure me parait normale après cette première année. A voir dans le temps. Je note des griffures sur les zones grises de la chaussure, dont la matière est la plus fragile de l'ensemble.

Prix en avril 2014: 250€. 

 

Suivi des tests

Deuxième saison de tests: le parre-pierre de la chaussure gauche se décolle sur sa face interne sur 4 cm. J'ai recollé facilement avec de la seamgrip.

Les parties en cuir grises confirment qu'elles sont facilement griffées mais rien de très grave.

 

Les qualités

- Chaussure d'un grand confort

- Grande polyvalence du trek aux itinéraires alpins difficiles

- Thermicité accrue (de l'ordre de -20°C avec semelle intérieure thermique amovible)

- Rapport qualité/prix

à améliorer

- Au début de la 2° année d'utilisation, décollement du pare-pierre sur 4 cm. Griffures nombreuses sur le revêtement gris de la chaussure.