Vous êtes ici : 
  • Accueil
samedi 20 septembre 2014

Veste Discovery Cimalp

Veste Discovery Cimalp
Les petites doudounes sont des vêtements de sécurité qui remplacent avantageusement nos anciennes polaires: moins lourdes, plus facile à ranger dans un sac à dos et bien plus confortables à porter. Sans concurrencer les grosses vestes garnies de duvet qui restent les attributs des hautes altitudes et des conditions extrêmes, ces vêtements permettent néanmoins d'affronter un coup de froid, ou un coup de barre, dans nos parcours alpins. Après avoir pu éprouver les performances des mini-doudounes en duvet, j'ai eu la chance de découvrir les modèles ganis en Primaloft de la marque Cimalp. Pour un test en conditions "outdoor" j'ai choisi la Discorey pour son rapport garnissage/poids total et la modularité qui la rend très polyvalente.

Les données fabricant

Idéale pour les voyages et la randonnée, cette veste en primaloft® sport 100 est chaude et légère comme une veste en duvet.


PrimaLoft® est l’isolation synthétique la plus chaude et légère au monde.
Développé par la NASA pour un usage militaire et spatial, primaloft® procure une sensation immédiate de chaleur, similaire au duvet d’oie, avec en plus un effet coupe-vent et très respirant.
Les propriétés thermiques de primaloft® ne s’altèrent peu avec l’humidité contrairement au duvet qui se froisse et se colle perdant 40% de son isolation.

Cette veste CimAlp Primaloft DISCOVERY est trés pratique : ses manches sont amovibles lui permettant de se transformer en gilet. Sa capuche chaude se range également au grès des aventures dans une poche.
Légère, coupe-vent, chaude, déperlante à l'eau, elle est pensée pour etre emmenée partout facilement, rangée dans sa petite poche. Ses 495g en M en font un parfait compagnon. Pratique, le primaloft est si compactable qu'elle se range en 1 minute dans sa poche située dans l'intérieur du vêtement.

Caractéristiques:  Isolation PrimaLoft® Sport 100g/m², le haut de gamme PrimaLoft®.
- 1 Poche poitrine avec passage MP3 intérieur.
- 1 poche intérieure.
- 2 poches repose-mains.
- Capuche et manches amovibles.
- Double serrage à la taille
Poids de la veste : 490 g en M dont 355g d'isolation Primaloft® Sport.
Équivalence primaloft® Sport/Duvet d’oie à poids d'isolation égal:
Conditions par temps sec : Primaloft® sport 100 = duvet power 500
Conditions par temps humide : Primaloft® sera plus chaud que n'importe quel duvet humide !

La vidéo


Le test

La Discovery est partie en ski de rando avec bivouac, en randonnée hivernale, en escalade hivernale et en ski de piste. Les tests se sont déroulés sur une saison d'hiver.

Confort

Le point le plus marquant est le confort. Un autre confort que celui du duvet, mais tout aussi intéressant. On a la sensation d'une chaleur diffuse, moins soyeuse qu'avec la plume, mais soft et respirante. La veste est souple, taillée près du corps avec un tissu intérieur agréable et des serrages de hanche efficaces. C'est un vêtement si attachant que j'ai vite eu tendance à le porter en ville ou lors de mes vadrouilles quotidiennes.

On oublie très vite les zips qui entourent les épaules et qui rendent les manches amovibles. Le tissu extérieur est doux et très agréable à toucher les jours maussades et froids. Par contre dans les activités extérieures il est sensible à la perforation par des branches, ronces ou parois granuleuse.
Le confort tient aussi au relativement bon effet "winstop". Et oui, on aura naturellement tendance à la porter en dernière couche, chose pour laquelle elle n'est pas vraiment prévue. Alors attention de ne pas l'abîmer trop vite.

Accessoires

Le top c'est d'avoir des manchons très souples, agréables et qui se font oublier. Mais qui assurent une technicité thermique importante en conditions froides.
Deux poches sur le devant, bien pour se réchauffer les mains avec une fermeture éclair facile et agréable.
Une poche intérieure dans la doublure à droite, bien proportionnée pour un porte feuille, mais avec un zip que je trouve assez rêche. Il demande le concours des deux mains pour être manipulé. A l'intérieur de cette poche, on trouvera un petit compartiment "lunettes" assez utile.
Une poche de poitrine extérieure à gauche avec un zip facile. Tous les zips extérieurs sont équipés de tirettes pour être manipulés avec des gants.
Les manches sont amovibles pour transformer la veste en gilet. l'opération n'est pas compliquée, mais nécessite les deux mains. Le zip circulaire des manches, peut, en outre, favoriser une aération au niveau des aisselles.
Idem: capuche amovible.

La Discovery se range sur elle même grâce à un zip intérieur qui en fait un petit coussin (voir photo plus bas).

La Discovery en bivouac hivernal à 2700m - mars 2014.

Thermicité - plage d'utilisation

En ski de piste, j'avais une veste gore tex, et la Discovery a bien joué son rôle de couche isolante. Juste suffisante pour le ski de piste en ambiance froide. J'ai d'ailleurs utilisé la capuche sous la capuche de ma veste hardshell.

En fin de journée après une montée épuisante - à cause de la chaleur - j'ai enfilé la discovery (voir vidéo) pour creuser et confectionner un abri. les températures ont chuté dramatiquement, pour une belle soirée recroquevillé dans un trou, et où la Discovery s'est avérée suffisante dans l'abri (temp extérieures très froides avec vent soutenu et jusqu'à -8°C à l'intérieur). Je l'ai même enlevée pour ne pas avoir trop chaud dans le duvet.

Les zips des épaules, pour le démontage des manches, sont protégés par un petit rabat, mais resteront une source de déperdition de chaleur. La capuche est conséquente, mais sans commune mesure vis à vis des vestes -10/-15°C.
 

BILAN: une bonne thermicité qui en fait un vêtement de sécurité déjà conséquent pour les ambiances alpines (je ne parle pas des faces nord au dessus de 4000m). Ses 355g d’isolant Primaloft (M) confèrent un impact thermique qui se situe entre les mini doudounes garnies de moins de 100g de duvet et les grosses vestes avec au moins 250g de duvet 800+ et une architecture étudiée pour les ambiances extrêmes. A noter le rapport poids total/ isolant, qui semble exceptionnel: 490g/355g (données fabricant). La Discovery doit donc être utilisée le plus souvent possible avec une veste par dessus. C'est un bon vêtement thermique, une couche intermédiaire. En ville, éventuellement, on aura plaisir à la porter comme vêtement d'hiver, mais elle n'est pas résistante à la pluie. Poids: 500 grammes sur ma balance en taille L.

Prix en mai 2014: 160€

Les qualités

- Très confortable
- Modulable
- Impact thermique déjà conséquent

à améliorer

- On risque facilement de vouloir la porter en dernière couche et, en outdoor, elle n'est pas vraiment assez solide pour ça.