Vous êtes ici : 
  • Accueil
dimanche 07 septembre 2014

Deuter Guide

Deuter Guide
Dans mes tests de sacs à dos de montagne, je ne pouvais passer à côté de la série "Guide" de Deuter. Ces sacs de conception allemande (fabrication au Vietnam) jouissent d'une solide réputation de confort. Après avoir testé 4 sacs à dos dans le volume polyvalent de 30 à 40 litres, me voilà donc avec un Deuter Guide 30+, au volume généreux (les litres Deuter sont un peu plus grands que la moyenne). Voyons le résultat des tests.

Les données fabricant

Pour les alpinistes qui veulent monter toujours plus haut et se mouvent volontiers en terrain difficile, le Guide est déjà depuis des années un compagnon très populaire et très robuste – les stabilisateurs ergonomiques sur les hanches épousent maintenant encore mieux la forme des hanches, grâce à un point d’attache plus profond. Le nouveau porte-piolet est fuselé et facile à manier.

• armatures profilées en aluminium multi-compartimentées en forme de X légères et amovibles.

• ajustement spécial pour les personnes de 170 cm à 195 cm

• stabilisateurs Vari Flex mobiles amovibles, pour permettre de porter le sac seulement avec la ceinture abdominale, elle-même amovible

• zip latéral sur le sac de compression facilitant l’accès aux objets placés au fond

• sangle de fixation de la corde amovible

• rabat extensible avec zip de fermeture centrale du compartiment sous-rabat, compartiment intérieur pour les objets de valeur et Label SOS

• sangles de compression pouvant être fixées au milieu du sac

• maintes possibilités de fixation pratiques, comme le porte-ski renforcé latéral, le porte piolet, la sangle fonctionnelle frontale, les oeillets de fixation au rabat, les passants pour le matériel sur la ceinture lombaire

• Les Guide 40+SL & 45+ (contrairement au 30+ et 35+)possèdent un compartiment de fond séparé

• passants de fixation pour le porte-casque (accessoires).

La vidéo


Le test

Les tests

Le Deuter Guide a été testé durant plusieurs années par Gilles, qui l'utilise dans toutes ses activités de montagne, en grandes voies rocheuses, en alpinisme et en ski de rando. Souvent traîné aux pieds des voies, il l'emmène aussi pour des virées avec bivouac (duvet et matelas compris). J'ai personnellement testé le Deuter Guide sur deux jours dans les Ecrins. Avec un sac à dos chargé presque à bloc pour une montée en refuge et une course qui demandait la panoplie complète de matos de sécurité pour glacier et rocher, ainsi qu'un rappel de 50m.

LITRAGE

Le guide 30+ a une capacité de 30+6 litres. Les litres Deuter étant un peu plus volumineux que les autres, cela le rend comparable aux autres sacs testés dans la même catégorie (Peuterey 35+, Trion guide 35+, Ubic 40 et Peak attack 35/45. L'intérêt du 30+ est dans sa coupe plus étroite qui conviendra à ceux qui n'ont pas la carrure d'un déménageur breton ou d'un cavalier germain.  

PORTAGE

A ce niveau c'est, je dois dire, une petite déception. Je suis un peu "tombé de haut" pour avoir été victime de la réputation de cette gamme de sacs à dos dont on dit que c'est le must du portage... M'attendant à un must, j'ai été assez déçu par les performances du Deuter Guide. Par comparaison avec mes autres tests dans des litrages comparables, je trouve que le Guide est dans le bas de la fourchette, même comparé à des sacs plus légers et moins typés alpinisme.

Sans être trop à blâmer non plus, le portage se fait quand même beaucoup sur les bretelles, et les épaules s'en ressentent assez rapidement (sans que cela soit rédhibitoire pour un périple de plusieurs jours). J'ai eu vraiment du mal à régler la ceinture ventrale, pourtant large et volumineuse, et je ne l'ai pas trouvé précise dans son positionnement et efficace dans le portage. J'en suis arrivé à la serrer au point d'en avoir un peu mal au ventre... Et pourtant le 30+ est un modèle fin taillé pour les petits gabarits...

Chargé à 10/12 kg, ce Deuter Guide, m'a donc montré un portage un poil inconfortable sur des parcours de montagne assez classiques. Gilles, un habitué de ce sac à dos, et mon compagnon de course avec qui j'avais échangé le Millet Ubic 40, m'avouait à la descente moins souffrir des épaules qu'avec le Deuter Guide...

 

             Des performances de portages qui ont pu être comparées au récent sac à dos Millet Ubic

 

Autres impressions

- La qualité de fabrication et la solidité des tissus inspire une grande confiance. Le Guide est un sac costaud avec lequel on ne craindra pas d'aller dans les entreprises les plus "rugueuses".

- la ceinture ventrale, équipée du système Vari Flex, si elle est articulée pour les déhanchements, n'est pas pratique du tout pour une utilisation avec un baudrier. Elle est tellement encombrante qu'il conviendrait de la démonter pour être à l'aise. Heureusement elle est amovible...

- les portes piolets sont très opérationnels (voir vidéo). Il s'agit là du système le plus simple et le plus sûr pour les sac à dos typés alpinisme.

Une accessoirisation vraiment limitée

Ok c'est un sac solide et fonctionnel, mais ne serait-il pas un poil austère?

- Pas de poche à crampons, pourtant bien utile pour les grands parcours où l'on chausse et l'on déchausse en terrains parfois difficiles et où la poche permet de ranger ses crabes sans se poser de question et surtout sans manips d'ouverture du haut du sac.

- Je regrette également l'absence d'une poche pour un petit APN, Idem que sur le Mammut Trion, l'accent est mis sur la solidité et la sobriété.

- Par contre j'apprécie le côté "sécurité" avec un sifflet sur la bretelle et les consignes de sécurité placardées sur l'envers du rabat du sac à dos. Il peut être très utile en cas de coup dur de pouvoir se référer à ce genre d'aide-mémoire.

- Le tapis de sol amovible présent dans la gamme "Guide" est une bonne idée en soit, pour un meilleur confort dans les moments de pose, qu'ils soient volontaires ou non. Mais ce n'est pas facile de le sortir du sac et encore moins de le rentrer lorsque le sac est neuf. A l'usage, j'immagine que cela peut être plus simple... D'autre part, sa perte peut s'avérer destructurante pour le sac à dos et ses facultés de portage, alors attention... Je me souviens d'avoir eu dans les années 90 un sac Millet qui avait le même dispositif. Finalement le tapis de sol s'était vite abîmé et je n'osais plus le sortir de peur de ne plus pouvoir l'utiliser dans son rôle de ridificateur général.

- J'ai également noté la présence de portes skis assez larges pour le ski de rando, activité pour laquelle ce deuter Guide semble chercher à se positionner.

                                                              En rappel sous l'orage

  

Prix constaté en août 2014 : 100€

Poids /Volume : 1.5kg pour 30+6 litres

 

Les qualités

- Solidité et qualité de fabrication

- Portes piolet simples et efficaces

- Prix

à améliorer

- Confort de portage décevant

- Ceinture ventrale difficilement compatible avec le port d'un baudrier

- Accessoirisation limitée; pas de poche à crampons par exemple.