Vous êtes ici : 
  • Accueil
vendredi 06 février 2015

Explorateur II (CimAlp)

Explorateur II (CimAlp)
Après avoir fait les quatre cents coups avec le pantalon Explorateur que j'avais adoré pour sa coupe, son confort et sa polyvalence, voilà t-y pas que la marque sort une deuxième version et que l'Explorateur 1 est abandonné...  Nouvelle un peu cruelle pour moi tant je m'étais attaché à la première version à la fois light et capable de se confronter avec les éléments. Aussi j'attendais de pied ferme l'Explorateur II. Venant d'un premier modèle aussi réussi, il avait intérêt à ne pas se rater le bougre! ;-)        

Les données fabricant

Deuxième génération de notre pantalon technique haut de gamme Explorateur, qui fait référence en montagne. il fait partie de notre ligne "EXPEDITION SERIES", qui combine les meilleures technologies depuis 1964.

Un pantalon entièrement composé de notre tissu EXTREME 3D-Flex 240g/m² qui contient du Cordura® 6.6 pour une résistance maximum à l'abrasion et à la déchirure. Ses atouts : Solidité, confort, c'est une seconde peau.

Polyvalent, vous serez à l'aise dans toutes les conditions : pluie, neige et bien sûr soleil. Il peut être utilisé par grand froid en complément d'un caleçon thermique.

Les détails qui font la différence :
- Ceinture confort avec élastique coté.
- 2 poches repose-mains avec fermeture par Zip imperméable TPU Proof
- 1 grande poche côté avec fermeture par Zip imperméable TPU Proof et mini-boussole fonctionnelle.
- Genoux préformés.
- Cordon d'attache.
- Très résistant
- Hyper-respirant et stretch.

 

Prix: 139.90€

Le test

Comparaison avec l'Explorateur1

C'est un pantalon assez différent de l'explorateur1 de par son tissu plus dense, un peu plus flex, et plus résistant: 3D-Flex 240g/m² avec Cordura®. C'est plus dense mais toujours aussi confortable, tant mieux!

On trouvera une ceinture confort, absente sur la première version, mais on ne retrouve pas la coupe légèrement montante sur le bas des reins que j'aimais beaucoup. Deux poche transversales zippées au lieu d'une précédemment. Comme le tissu est plus fort, le fabricant ne mets plus de renforts aux genoux et sur la face interne des bas de jambe. Toujours la mini-boussole attachée au tiret du zip d'une poche, et une attache par rivet et scratch.

La respirabilité est toujours bien au rendez-vous pour une grande polyvalence d'utilisation, il donne quand même une dimension plus "altitude" et "hiver" que l'explorateur1.

Le prix n'a pas changé par rapport à la première version: 160€ souvent remisé sur le site CimAlp.

Utilisation été/hiver

Conditions estivales: j'étais bien dans une montée soutenue par +15°C,  idem sur le parcours de crêtes et à la descente. La respirabilité du tissu en fait un pantalon adapté à la rando estivale d'altitude. Il sera à mon avis peu trop typé montagne pour s'adapter aux ambiances chaudes.

En rando hivernale, sans collant, avec vent du nord de 60km/h00 sur les 100 derniers mètres de dénivelé et au sommet (1900m): rien à reprocher à son winstop qui résiste bien. Le vent était assez fort mais pas d'un froid polaire. J'ai en outre apprécié le port de mon APN dans une poche sans que cela déséquilibre trop le port du pantalon.

En ski de rando sans collant, avec du -5°C au départ, et même un peu de vent, ça assure! Le pantalon résiste bien à ces débuts de journée froide, qui se réchauffent ensuite, tout en restant dans des températures négatives. Le moindre rayon de soleil se fond dans la couleur sombre du tissu pour délivrer des calories.

L'effet windstop est conséquent et permet de résister à des petits vents par -5°C et même un peu plus froid.

Question confort, le pantalon se fait oublier, son élasticité fait merveille et sa fibre est assez résistante pour assurer dans la neige dure, si jamais on vient à se vautrer.

En ski de piste - toujours sans collant - par une froide journée de début janvier. Le pantalon s'en sort très bien dans ce rôle de descendeur de piste. Il se fait oublier; une belle polyvalence!

Test thermicité: 6h00 de marche en raquettes sur parcours de crêtes en hiver par vent violent chargé de cristaux. Températures négatives avec vents parfois au delà de 70 km/h00. L'explorateur II permet d'être à l'aise dans ce genre de configuration avec un collant en première peau. Pour ce test j'avais un collant en laine assez léger Icebreaker 200. Je n'ai jamais eu froid aux jambes, malgré quelques arrêts. La gestion du froid sur le visage et aux extrémités a été plus difficile à gérer, preuve que les conditions étaient sérieuses.

Question thermicité, j'aborde là les limites de ce pantalon, et je trouve que sa performance est très satisfaisante. L'explorateur II me donne une plage d'utilisation que je trouve assez remarquable.

 

Un pantalon à l'aise partout...

Je ne quitte plus ce pantalon, idéal en ce début d'hiver, pour toutes mes activités outdoor. Je le teste également en gymnastique Qi Gong, en gymnase ou en extérieur. Son élasticité est suffisante pour être à l'aise dans cette pratique. Pour le QI Gong, je veille juste à fermer les zip et à enlever les tirettes des poches transversales. Je le porte en ville aussi où il passe bien.

En escalade: le tissu est super, très confortable et étirable à souhaits pour les mouvements les plus excentriques sur le rocher. J'ai apprécié la polyvalence thermique: pas chaud au soleil et protecteur lorsque le froid arrive en fin de journée. Pas de sensation de froid aux jambes, ce sont plutôt les doigts qui ont sonnés la fin de la partie de grimpe. Après une journée de grimpe, je garde le pantalon avec plaisir pour la soirée.

En ambiance fraîche avec du vent, le pantalon résiste bien. Les longs moments statiques au relais poussent l’explorateur II dans ses limites. Au delà de 60 km/h00 de vent d'hiver, il faudrait un pantalon avec membrane ou ajouter un collant.

Déperlance et résistance à la pluie.

Là se situe la limite de ces tissus et de leur utilisation. La déperlance, si elle est bien réelle, n'aura une réelle action que lors de chutes de neige ou de grésil. Par pluie battante, et même menue, le pantalon recevra immanquablement la pluie du ciel conjuguée à celle qui descend de la veste. En 5/10mn le tissu est transpercé par l'élément aqueux. Heureusement le tissu sèche vite une fois au sec, mais ce n'est pas le pantalon qui permet d'affronter sereinement une météo pluvieuse.

Point particulier: un petit cordon de couleur rouge est placé sur le devant du pantalon. Ce cordon est prévu pour permettre l'attache de matériel. J'avoue que jusqu'à présent je ne perçois pas de réelle utilité à cet accessoire, qui, en outre, pourrait s'accrocher à la végétation dans les parcours en broussailles ou en escalade.

Bilan: L'Explorateur II a une nature assez différente de son frère ainé. Mais ils sont bien de la même famille. Le confort des tissus CimAlp est décidément une valeur sûre, et c'est vrai que cela se paye un peu. La polyvalence est au moins aussi grande que celle de la version 1, avec une légère translation vers le froid/nord/altitude. C'est donc un pantalon moins "méridional" plus typé montagne mais toujours aussi charmant. En fait, si je me permets de me mettre à la place du fabricant, je dirais que les deux Explorateurs sont assez complémentaires.

Suivi des tests

Janvier 2016: couloir des libellules à la sainte victoire avec 70km/h de mistral. L'explorateur II résite au vent froid, pourtant fort par moments, et idéal en escalade par ces conditions.

Je remets ce pantalon au quotidien, que ce soit en ville, en rando ou au ski. Sans collant, il a été parfait sur une journée clémente de janvier à 2000m. Son tissu extensible permet de le mettre sur le haut de la chaussure de ski.. Impec!

Retour des rando raquettes en novembre 2016. Le pantalon sait à la fois respirer quand il fait chaud et résister au vent glacé sur les crêtes d'altitude. C'est un superbe comportement toujours accompagné d'un grand confort. Son seul point faible est son manque d'imperméabilité. Assis sans la neige 5 minutes suffi pour avoir les fesses humides...

Les qualités

- Un superbe tissu, soyeux, confortable et étirable

- Une grande polyvalence grâce à sa respirabilité.

- Peut être utilisé au quotidien et pour des activités diverses: gymnastique chinoise, rando, alpinisme, escalade, ski etc.

à améliorer

- Limité en conditions pluvieuses