Vous êtes ici : 
  • Accueil
mardi 17 mars 2015

Mutant 38 (Osprey)

Mutant 38 (Osprey)
Et voici le nouveau Mutant 38 de la célèbre marque OSPREY. Un sac à dos unisexe typé alpinisme polyvalent, un peu light... Pas mal même puisqu'il pèse moins de 1300 g. Une version allégée du Variant, sans poches et sans zip vertical qui va s'aligner dans mes tests de la catégorie 30/40 litres pour les activités de montagne. L’innovation, c'est le système de port de casque intégré à la poche de rabat. Mais ce qui me plait surtout à priori c'est la conception du dos; rigide et  confortable avec un matelas et un tissus en nid d'abeille qui rappelle le confort des filets tendus. Le tout associé aux bretelles ajourées, une des spécificités de la marque, cela promet... Voyons le résultat de 6 mois de tests en période hivernale...

Les données fabricant

Un sac à dos, léger, unisexe, conçu pour les ascensions été/hiver.

Sangle de Sternum avec sifflet
FlapJacket™ en haut du sac pour utiliser le sac sans le rabat
Emplacement intégré pour casque de ski/ d’escalade
Couvercle supérieur amovible avec deux compartiments
Double attache piolet ToolLock™
Sangle de compression de 15mm sur les côtés
Panneau avant en texture PU résistant à l'abrasion
Boucle à utilisation facile avec les gants
Boucles pour équipement à la ceinture
Manchon interne d'hydratation
Clip porte-clés à l'intérieur
Armature amovible en PEHD avec tige d'aluminium T6061
Ceinture cousue, réversible et rangeable lorsque non necessaire
Porte ski sur le côté
Underlid rope carrying system
Poids : 1.19 (M/L) kg
Maximum dimensions : (mm) 630 (l) x 270 (w) x 250 (d)
Fabrication: Vietnam
Prix conseillé: 120€

La vidéo


Le test

Poids à vide: 1,230g sur ma balance

Prise en main/présentation: Un sac à dos sans trop de fioritures mais avec des matériaux de qualité: un filet pour le port du casque, daisy chain et porte matériel sur les deux côtés de la ventrale. Pas de poche sur le sac. Possibilité d'utilisation sans la poche de rabat pour gagner en poids et en volume. Sifflet de ceinture pectorale. Ceinture ventrale non amovible mais rabattable. Porte clé dans la poche de rabat et attache corde.

Les tests ont commencés fin septembre 2014. Rando/alpinisme de fin de saison, ski de randonnée sur plusieurs jours, ascensions et ballades en raquettes, voies d'escalade en Provence ont été au programme du Mutant 38, sans compter quelques journées en ski de piste. Une utilisation plutôt hivernale, en fonction de la saison, mais le sac est loin d'être spécifique aux activités de neige, c'est un polyvalent que j'emmènerai volontiers en alpinisme estival.

 

                                 Raid en ski de rando/alpinisme avec 16.5kg sur le dos

Les tests de portage

Premiers tests fin septembre puis en novembre sur des sommets rando/alpinisme de la haute Ubaye à 3200 et 3300m. Portage de 10kg pour un bivouac à 3100m: bonnes sensations de portage avec deux bâtons grâce à un dos assez rigide, recouvert d'une toile agréable en nids d'abeille.

La cambrure du bas du sac est impeccablement réalisée pour un bon portage à la ceinture et la ventilation du dos est bien réelle grâce au réglage précis des rappels de charge. RAS au niveau de la ceinture ventrale qui joue bien son rôle. Je commence à me rendre compte de la qualité des bretelles, réalisées dans un matériau souple qui protège le creux des épaules.

En ski de rando, j'ai testé le système de portage des skis. Il y a une sangle statique de maintien plus une sangle jaune d'attache en zig-zag très fonctionnelle (voir vidéo). Elle se verrouille, se tend et se détend facilement. Les skis sont donc vites placés en latéral et vite enlevés.

Le portage est de très bonne facture et même impressionnant à la longue, sans douleur au niveau des épaules.

J'ai du déchausser 2 ou trois fois pour franchir des ravins scabreux peu enneigés en ce début de saison et les sangles d'attache des skis sont plutôt faciles à manipuler, mais ne sont pas non plus des systèmes automatiques.

Nombreux tests de portage effectués avec un sac de 12 kg + 4.5kg de skis sur le dos. Une heure et demi environ de portage sur un faux plat agrémenté de quelques passages glacés en décembre. J'ai mis les skis un peu penchés en arrière pour appuyer encore davantage sur les bretelles (voir vidéo).

La ceinture ventrale joue bien son rôle de stabilisation et de portage avec des réglages de qualité, mais l’excellence se situe vraiment dans les bretelles! Résultat: aucune sensation de gêne aux épaules après cet exercice contraignant qui m'aurait scié avec un sac moyen de gamme (j'ai pu comparer mes impressions avec celles de mon camarade d'ascension, pourtant moins chargé que moi). Cette qualité de portage au delà de 15 kg, me semble vraiment de l'ordre de l'exceptionnel pour un 38 litres. Le dos se rigidifie lorsque le sac à dos est rempli au maximum, mais reste confortable.

Idem, en mars: 500m de portage en face sud dans le haut Var. Les épaules toujours sauvegardées, sans "mémoire" de ce portage fastidieux au bivouac ou le lendemain. Ça vaut tout de même son pesant de nougats!!
Test en ski de piste, sans la poche de rabat amovible. RAS le sac se fait oublier, permet de prendre du matos (gants de secours, vêtement de sécurité, casse croute, jumelles, peaux si l'on veut crapahuter...) et joue un rôle protecteur de la colonne vertébrale que je trouve non négligeable.

Réglages et équipements

Tous les réglages de sangles sont doux et précis, c'est vraiment du bon matos. Idem avec tous les clips qui sont de bonne qualité. L'accès aux sangles de rappels de charge en marchant m'a paru relativement facile ce qui est loin d'être toujours le cas.

Au vu de la qualité générale du produit, j'ai été un peu surpris par l'absence d'accès direct au bas du sac: pas de zip vertical. Je l'ai regretté durant un petit raid en ski de rando, dans le mauvais temps, où ce genre de fonctionnalité est appréciable.

Il n'y a pas de poche sur le Mutant 38... Pas de poche à crampons, pour un sac d'alpinisme, on peut trouver cela un peu étrange, mais c'est le régime à tenir pour arriver à moins de 1300g... Pas de poche APN sur la ceinture ventrale, qui est cependant équipée de deux porte-matériels + daisychain, ce qui me pousse à mousquetonner un étui sur une bretelle.

La version "Variant 37" sera plus équipée, plus chère (150€) et plus lourde (1560g). le choix du Mutant devra se faire en connaissance de cause: du light, mais en cas de mauvais temps ou de parcours avec bivouacs on devra se passer de fonctionnalités.

La ceinture ventrale peut se déclipser et se désolidariser de la sangle ventrale, pour une utilisation facile avec baudrier, tout en conservant une attache pour la stabilisation du portage. La large ceinture vient alors se rabattre de chaque côté du sac à dos, grâce à un bouton ovale prévu à cet effet.

Porte casque intégré au rabat (voir vidéo). Un zip sur le devant de la poche de rabat contient un filet en tissu étirable qui enveloppe un casque et se verrouille par un crochet métallique dans un anneau de sangle. Je trouve ça très bien pour placer un casque: 1- le casque ne vient pas compliquer -comme toujours- le remplissage du sac qui est ainsi optimisé. 2-En cas de besoin, le casque est plus facilement accessible.

Portes piolets: voir vidéo

 

                                Course à la journée avec le sac à dos sans poche de rabat

 Gagner ou perdre en volume

La classique "jupe de rehausse", accompagnée d'une élévation du rabat permet facilement d'augmenter de 5/6 litres (environ) le volume du sac.

Moins classique: la faculté de fonctionner sans la poche de rabat, qui s'enlève facilement (voir vidéo). Le Mutant 38 bénéficie donc d'une poche de rabat amovible et d'un sous-rabat intégré avec clips, qui permet de fermer le haut du sac lorsque l'on enlève le haut pour avoir un sac à dos plus compact. Lorsque l'on garde le rabat classique, le sous-rabat constitue une couche protectrice supplémentaire. Le sous rabat est même équipé d'une petite poche zippée sur sa face interne...

J'ai pas mal utilisé cette fonction en grande voie d'escalade où les 38 litres du Mutant sont un peu surdimensionnés. Le sac perd ainsi quelques litres et du poids. J'ai gardé le sac sur le dos durant toute l'ascension, y compris au relais. Je n'ai pas été vraiment gêné par la ventrale pour l'accès au baudrier.

Idem lors de sorties à la journée en ski de rando, où j'utilise le Mutant sans la poche de rabat pour réduire le volume du sac qui me permet d'emmener quand même un gros vêtement de sécurité. Aucun souci avec le rabat secondaire qui ferme le sac et qui ne s'ouvrira pas en cas de chute. Le sous rabat ferme bien l'entrée du sac, à condition que celui-ci soit assez rempli.

 

Prix constaté en mars 2015: 120€


Bilan: un portage sans reproche, pour moi inégalé pour un sac light et avec des charges de plus de 15kg! De superbes bretelles qui relèguent aux mauvais souvenirs les tensions aux épaules. Une qualité générale, et des équipements intéressants qui ne font pas oublier la rançon du "light": l'absence de poche à crampon (pour un sac d'alpinisme), et de poche d'agrément (carte, gants, APN).

Suivi des tests

Eté 2015: une première course d'alpinisme avec un peu de matos. C'est Gilles, un habitué du Deuter guide, qui prend le Mutant 38. Son retour me semble édifiant; "le portage du Mutant 38 est vraiment super confortable et supérieur à celui du Deuter qui prend une claque dans mon esprit".

Les qualités

- Pour moi le meilleur portage de sa catégorie, grâce en particulier à ses extraordinaires bretelles. Pour un sac léger de moins de 1300g c'est impressionnant.
- Légèreté
- Qualité générale de fabrication et du réglage de sangles en particulier (rappels de charge, ventrale, fixation des skis de rando.
- Accessoires intéressants (porte casque, rabat amovible, ceinture ventrale rabattable, sifflet)
- Polyvalence accrue: gain de volume avec rehausse, et diminution avec sa fonctionnalité sans poche de rabat.

à améliorer

- Le Mutant 38, en cherchant le gain de poids fait l'impasse sur les poches de rangement. Pas de poche à crampons, pas de poche sur ventrale pour APN. On m'avait prévenu c'est une question de philosophie, mais cela peut manquer en utilisation spécifique. Le Variant sera plus équipé pour 300g et 30€ de plus.
- Pas de zip vertical pour accéder directement en bas du sac à dos.