Vous êtes ici : 
  • Accueil
lundi 31 août 2015

Cool lite (Icebreaker)

Cool lite (Icebreaker)
Pour toutes mes activités sportives, et notamment en montagne, j'utilise avec bonheur des premières peaux en laine Mérinos que je trouve confortables, résistantes et sans odeurs. Mais pour les été très chauds comme celui que nous venons de passer - 2015 - la laine est difficilement supportable durant l'effort, et au dessous de 2500m j'ai trop transpiré pour en retirer les bénéfices. Aussi je me suis penché vers les nouvelles technologies développées par Icebreaker. Voici la technologie Cool-Lite, une combinaison de laine Mérinos et de Tencel (issus d’eucalyptus) pour garder le corps au frais dans des conditions de chaleur et d'humidité extrême.

Les données fabricant

Restez au frais et au sec avec le Sphere Short Sleeve Crewe, notre meilleur t-shirt pour la chaleur jamais conçu. En combinant 65 % de mérinos, 20 % de TENCEL®, matière naturelle, et 15 % de Nylon, nous avons créé Cool-Lite™, le tissu Icebreaker le plus léger et le plus respirant.
 
Le Cool-Lite™ est plus frais et sèche plus rapidement que le pur mérinos, tout en gardant la résistance aux odeurs et la douceur propres à Icebreaker. En version chinée avec des manches montées décontractées et un logo discret, le haut d'été Sphere sera aussi à l'aise sur une longue randonnée en pleine chaleur que sur une plage déserte.
 
Densité: 160 Ultralight
Matière: 61% Laine, 19% TENCEL®, 14% Nylon, 6% LYCRA®
Coupe: Regular
Couche: First Layers
Idéal pour: Running & Fitness, Outdoor & Hiking, Travel & Lifestyle Bénéfices:  Léger, respirant, ventilation
Caractéristiques: Tissu Cool-Lite™ Icebreaker, panneaux en maille filet pour la ventilation.
  • Maintenance: Lavage en machine. Séchage rapide à l'ombre. Ne pas passer au sèche-linge. Les conseils d'entretien spécifiques au vêtement sont indiqués sur son étiquette.

Le test

Les tests se sont déroulés à la fois en basse altitude, sur des parcours de course à pied, mais principalement en randonnée, cet été étant particulièrement démotivant pour les velléités de courses en tous genres.

J'ai également testé cette première peau technique en alpinisme où j'ai pu confronter sa polyvalence sur des place de températures très différentes.

 

 

Confortable et anti odeurs: Le Strike Short est confortable et joue bien son rôle de seconde peau, même si il est un poil en retrait des tee shirts 100% Mérinos. Son tissu comporte 19% de Tencel, 14% de nylon, 6% de Lycra et donc 61% de laine. Cela le rend différent des pure Mérinos: un poil moins confortable en ce qui concerne la matière, mais beaucoup moins dense, plus aéré, extensible, et surtout plus respirant. Le Tencel et le nylon apportent une sensation plus "froide" au sens figuré comme au sens propre que la laine Mérinos.

Porté durant une semaine - jours et nuits -, durant un voyage dans le massif central, le sous-vêtement est très agréable à porter durant les activités journalières comme au dodo. Les qualités de la laine sont prédominantes et le vêtement ne sent pas trop. C'est gérable. Après une semaine je le lave sous la douche durant 4 minutes avec du savon. Très rapide au séchage, je le renfile aussi sec pour un voyage de retour en train bondé...

Idem, lors d'un séjour en Corse, je n'ai pas quitté ce vêtement, utilisé en première et dernière peau sur des parcours de randonnée, entrecoupés de baignades en eau fraîche. Je le gardais le soir, ainsi qu'au bivouac dans un duvet synthétique. Après 5 jours de ce tempo le tee shirt fait bonne figure; toujours confortable, facile à utiliser, et un brin technique et élégant pour faire bonne figure vis à vis de la clientèle des campings de l'île de Beauté.

 

 

 

Technicité - tests en effort - Visiblement étudiée pour le running ou le trail en conditions chaudes et humides, cette première peau m'a intéressé pour les activités de montagne (fast hiking, rando classique et alpinisme), et j'ai également un peu couru avec.

En running j'ai apprécié la grande respirabilité du dos et la légèreté générale du vêtement qui flotte agréablement sur le haut du corps. Le tissu capte assez uniformément la transpiration et ce n'est pas désagréable de courir ainsi. On garde encore un peu de transpiration après une séance de course, mais il suffit d'enlever le tee shirt quelques minutes pour le remettre avantageusement. Le Tencel et également le nylon apportent effectivement de la légèreté et de la respirabilité au tissu.

En randonnée estivale sur des rives méditerranéennes, par forte chaleur, le cool lite fait tout d'abord apprécier la respirabilité dorsale. La partie arrière du tee shirt est tissée dans une trame presque ajourée qui favorise la respiration du dos, et limite sa transpiration lors du port d'un sac à dos. Le devant est soyeux et confortable, plus dense, mais extensible, il sera plus "windstop" que l'arrière. C'est bien pensé pour la course à pied, et également pour la marche à pied.

La sensation générale n'est pas celle des vêtements serrés près du corps, mais plutôt d'une étoffe douce qui flotte légèrement.

En alpinisme estival: Les chaudes journées de cet été 2015 posaient vraiment un dilemme dans le choix d'une première peau... La cool lite est un vêtement léger, et extrêmement respirant, que j'ai pu garder sans problème pour la nuit après une chaude journée de crapahute, de la vallée au refuge. Évidemment sa coupe tee shirt laisse le cou et la nuque exposés au soleil et j'ai dû me protéger avec un couvre chef. Une version avec col zippé serrait de toutes façons préférable pour les activités outdoor en altitude.

Pour la journée d'altitude, j'ai porté le cool lite sous une veste hardshell avec bonheur. J'ai juste apporté une couche supplémentaire pour un couloir à l'ombre et jusqu'au sommet. Je dois ici préciser que les températures étaient anormalement élevées et que ce sont ces circonstances qui ont rendu le cool lite très utile par sa légèreté et sa respirabilité. En conditions normales dans ce genre de configurations, ce n'est pas un vêtement approprié, il conviendrait d'utiliser une première peau à manches longues 100% Mérinos d'une épaisseur de tissu de 200 à 260 (contre 160 à manches courtes ici).

Solidité: La solidité générale m'a favorablement impressionnée puis qu’après plusieurs jours de rando avec de nombreux passages de maquis épineux où je me suis passablement écorché les bras et les jambes, le tee shirt s'en sort avec une seule égratignure. C'est inespéré!.

Prix: 80€ et 90€ avec col zippé. Actuellement remisé -30%.

Les qualités

- Tissu conjuguant bien les qualités de la laine Mérinos et de fibres végétales et synthétiques, pour un tee shirt confortable, extensible, léger, respirant, sans trop d'odeurs et qui sèche vite.

- Vêtement technique avec un dos dans une trame presque ajourée et le devant plus résistant au vent.

- En utilisation avec sac à dos, les coutures dorsales ne se font pas sentir.

- Solidité

à améliorer

- Prix de la technicité

- Le modèle testé, sans col zippé a été difficile à utiliser en altitude. Mais ill existe une vestion avec zip.

à visiter

voir également: sous vêtements en laine Mérinos ;