Vous êtes ici : 
  • Accueil
mardi 24 mai 2016

Stout 35 (Gregory)

Stout 35 (Gregory)
Voici un sac à dos de 35 "gros" litres, plutôt taillé pour le trek ou la haute route, mais avec lequel je pense pouvoir faire beaucoup de choses. Il comporte beaucoup d'accessoires: une ceinture ventrale très dimensionnée avec deux grandes poches; 2 poches latérales plus une grande poche dorsale (idem Z55) qui comporte en plus une poche zippée avec une housse de pluie. Une housse malheureusement peu compacte et qui prend beaucoup de place. La possibilité de porter une tente sous le sac; deux portes piolets. Le rabat a deux poches, une extérieure avec attache clés, et une intérieure étonnamment petite et zippée. Rien ne manque semble t-il pour un grand confort d'utilisation en trek. Voyons les tests!...

Les données fabricant

Envie de s'attaquer au tour des lacs que vous contemplez depuis si longtemps ou de partir pour une aventure dans les bois à la belle étoile ? Le Stout 35 est fin prêt pour vous accompagner. Ce sac de taille ultra pratique et super équipé deviendra rapidement votre partenaire de choix pour toutes vos sorties habituelles : randonnée à pied ou à raquettes en hiver, journée de surf sur la côte ouest en été ou week-end en ville chez les copains à tout moment de l'année.

Assez petit pour ranger en cabine, assez technique pour les milieux alpins et assez volumineux pour les randonnées de deux jours, le Stout 35 est le compagnon de voyage que vous recherchez depuis si longtemps.
Couleurs: Orange, bleu, noir
Tailles: M, L

- Suspension TrailFlex wishbone et ceinture TrailFit réglable
- Housse antipluie amovible - se range avec facilité dans sa poche dédiée.
- Chargement par le haut avec accès inférieur zippé en "U"
- Rabat fixe avec poche accessoire supérieure et poche de sécurité inférieure
- Poche avant extensible pour le rangement pêle-mêle d'artcicles encombrants
- Deux poches latérales pour bidons et accessoires
- Poches de ceinture XL zippées pour appareils électroniques
- Sangles de compression latérale
- Sangles de compression inférieure
- Deux porte-piolets/bâtons avec boucles de rétention
- Points d'attache sur le rabat et le devant du sac pour panneaux solaires "Goal Zero"

La vidéo


Le test

Poids sur ma balance: 1,550kg en grande taille (le sursac de protection pèse 100g en plus). Les données fabricants sont de 1.4kg en M.

Prix conseillé: 130€

Description

Le Stout donne l'impression générale d'un sac massif avec ses deux "mi-poches" latérales et sa grande poche dorsale accompagnée de deux daisy chain, sa large ceinture ventrale dotée de deux grandes poches zippées.

Il faut dire que l'ensemble est dimensionné pour le trek en autonomie. On pourra fixer des matelas, des tentes, des duvets par différentes attaches, notamment sous le sac à dos avec deux sangles. Je ferai le détail de toutes les possibilités qu'offre ce sac à dos, c'est plus que complet!

Au fil des tes tests

- Test sur randos trek (D+ 1500m par jour environ sur 4 jours) en avril dans les Alpes de haute Provence. Charge totale 10kg.

Après quatre jours de trek soutenu et sauvage, et 5000m D+, aucune douleur aux épaules malgré les enchainements montée/descente en terrain difficile (couloirs de neige, éboulis et longs alpages pentus).

- Bivouacs en cabanes d'altitude, et refuges en début de saison.

- Sommet en alpinisme de printemps avec variante de mixte en face nord

Test de portage à 14 kg pour 1900m de D+ et autant à la descente: je termine avec une légère douleur aux épaules; rien de significatif. Le comportement du sac est bon, très bon même, mais la ventrale fait trop souvent défaut pour un portage irréprochable.

En fait la ceinture ventrale est trop grande pour moi sur ce sac en taille "L", et pourtant je suis un grand gabarit qui n'a plus une taille de guêpe depuis longtemps... Serrage au max, elle ne tient pas et glisse à la longue sur le bassin, ce qui répercute une partie de la charge sur les épaules.

La taille L semble très "américaine" ...  Je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de tester une taille M pour comparer, mais logiquement ça devrait le faire... J'insiste sur le fait que je prend toujours les grandes tailles car je touche presque les 1.90m. Mais je ne suis qu'un européen...

Les bretelles sont préformées, pas très larges mais épaisses et suffisantes pour amortir la charge sur les épaules.

La rigidité du sac est exactement comme je l'aime: très conséquente mais pas trop raide car le dos est à la fois rigide et matelassé. Près du corps, il épouse et suit bien les mouvements du buste dans les passages délicats (voir photo de franchissement de ruisseau gelé). C'est très confortable.

Confort d'utilisation: Il y a vraiment tout ce qu'il faut pour ranger, porter tous le nécessaire à la pratique de la montagne en pleine autonomie.

- J'ai une fois de plus apprécié la grande poche dorsale, déjà éprouvée lors du test du Z55. Pour les randonnées à la journée ou les treks engagés, c'est un bon emplacement pour tout ce qu'on peut prendre ou laisser plusieurs fois dans la même journée (hardshell, crampons, sacoche caméra, gros paquet de biscuits, polaire...). Cette poche est une caractéristique de la marque. Comme elle est plutôt inhabituelle sur un sac à dos, on pourra être surpris au début par manque d'habitude, mais on se fera très vite à tous les services qu'elle rend. C'est un accessoire très utile en trek. On trouvera encore une poche zippée à l'intérieur de celle-ci de 25 cm de profondeur sur 18!!

- Les poches de la ceinture ventrale ont l'air un peu grosses et peu esthétiques mais j'ai eu le bonheur d'y voir entrer mon smartphone et de l'avoir à portée pour la consultation du GPS, ce que je ne peux pas faire dans les poches des sacs Millet qui abritent les petits appareils (tel ou APN). Idem avec un assez gros bonnet ou des gants de printemps + une pomme. Bref on a là deux rangements à portée immédiate qui ont un contenant non négligeable. Là encore c'est bien adapté pour le trek, même si les zip sont un peu circulaires et pas toujours de la première fluidité.

                              Idéal pour les treks en autonomie

 

- Les deux poches latérales, sont à la fois assez grosses et étroites en profondeur. On peut y mettre pas mal de choses à condition de serrer la sangle de fermeture afin de sécuriser le contenu. la bonne nouvelle c'est qu'elle permettent et facilitent le port des raquettes, avec la pointe dans la poche et le corps de la raquette maintenu par la deuxième sangle latérale supérieure. Ces deux poches sont idéales pour ranger des bâtons pliables en rois brins, style Distance FL.

- Pour en finir avec les poches, il reste celles de la poche de rabat. La poche supérieure est vaste avec attache pour les clés. La poche inférieure zippée est assez courte (17 x 10 cm), d'où l'intérêt de la grande poche zippée sur le dos.

- Attaches et portes matériels: double daisy chain sur le haut de la poche de rabat. idem sur le dos du sac. Deux sangles en bas de sac pour port de tente ou de sac de couchage.

- Deux attaches piolets classiques avec verrouillage du haut élastique. RAS. c'est simple et ça fonctionne bien.

- Ouverture zippée de fond de sac. A mon avis moins pratique qu'un zip vertical mais fonctionnelle.

- le Stout 35 est livré avec une housse protège pluie. Celle-ci est malheureusement peu compactable et assez lourde (100g). Pas terrible comparée aux "rain cover" plus modernes...

- Les sangles qui vont bien en bas du sac pour la tente ou le matelas.

- La ceinture ventrale est très volumineuse et se plaque confortablement sur le bassin. Comme dit précédemment, elle est trop longue et trop dimensionnée ce qui la prive d'un verrouillage précis sur les hanches. Conséquence, j'ai du la repositionner régulièrement et la serrer au maximum pour toujours bien porter sur le bassin. Il faut relativiser avec le fait que j'ai choisis une taille L, Gregory étant une marque américaine, faites attention au "L".

 

                        Un sac qui suit bien les mouvements du dos

 

Bilan portage et bilan général

Le portage serait très bon si la ventrale était plus précise et moins grande en taille "L". Très, voir trop dimensionnée, elle manque de précision. Je suis revenu régulièrement sur son ajustement pour bien porter sur les hanches. Elle sera visiblement difficilement compatible avec le port d'un baudrier. En taille M son comportement sera vraisemblablement meilleur.

Le portage demeure de bonne facture avec un dos confortable et assez rigide pour de lourdes charges. Un Stout 35 M pourrait donc ne pas avoir le problème relevé dans mes essais.

Le Stout 35 est un sac costaud positionné pour la rando et surtout le trek d'altitude avec un grand confort d'utilisation. Il apporte toutes les solutions pour une utilisation facilité en autonomie. Le portage d'une tente, d'un matelas, de crampons, de piolets ne posera pas de problème.

En rapport qualité/prix (130€), je le trouve plutôt bien placé. Disons que c'est au moins en rapport avec les sacs de sa catégorie.

Les qualités

- Mutiples rangements et accessoires pour un grand confort d'utilisation en parcours engagés et en autonomie.

- Confort de portage, sauf taille L (ventrale trop grande)

- Grande capacité

- Rigidité

- Solidité

à améliorer

- Taille "L" très américaine, inadaptée au format européen au niveau de la ceinture ventrale.

- Rain cover un peu dépassée (lourde et volumineuse).