Vous êtes ici : 
  • Accueil
lundi 27 juin 2016

Pantalon Essens (Ternua)

Pantalon Essens (Ternua)
Après l'Exploratrice II de Cimalp, nous poursuivons les tests de pantalons spécifiques à la morphologie féminine. Le modèle Essens de la marque basque Ternua est complémentaire au précédent. C'est en effet un pantalon léger pour la belle saison. Un pantalon au coloris marqué mais qui reste finalement assez sobre. C'est un pantalon technique pour les activités de montagne ou de rando classique. Il est léger et extensible avec 10% d'élasthanne. Voyons le résultat des tests.

Les données fabricant

Pantalon conçu en cordura élastique, très résistant, léger et respirant avec un traitement imperméa­ble libre de PFC.

Taille avec tronçons élastiques, passants et ceinture.

Inclut 4 poches zippées, genoux préfor­més et ourlets ajustables avec stoppeur, ceinture.

Poids taille M.- 340 grammes

• Taille avec des tronçons élastiques et ceinture

• 4 poches zippées

• Tissu cordura résistant et biélastique

• Genoux conformés

• Réglage ourlets avec cordon

Composition: 90% Polyamide 10% Elasthanne

Haute résistance à l'abrasion, léger, libre de PFC.

Respirant et traitement hydrophobe pour la pratique de la randonnée et du trekking. Disponible en 5 tailles différentes.

Prix constaté (juin 2016) : 110€.

Le test

Description du pantalon Essens

Au premier abord, le pantalon donne une impression de modernité et de technicité. C'est un pantalon light sans renfort, ni aux fesses ni aux genoux. Le tissu est qualitatif au toucher et assez étirable (juste ce qu'il faut pour que l'on y soit à l'aise et qu'il garde une bonne tenue).

La testeuse est ravie par cette première approche qualitative. Je dis cela car il est assez difficile de choisir un vêtement pour femme et particulièrement un pantalon. D'une façon générale, la testeuse apprécie la coupe et l'élégance du pantalon.

La taille M équivaut à un 38/40. Au fil des tests, le tissus se rellâche un peu, c'est pourquoi on peut le choisir un poil serré. Pas trop non plus.

Donné à 340g par le fabricant , il est pesé à 320g sur ma balance en taille M avec sa ceinture intégrée.

- 4 poches: Le pantalon Essens a deux poches latérales zipées, de dimension moyenne, ainsi que deux poches zipées sur la cuisse; intéressantes en rando et surtout en escalade, car elles sont accessibles avec le port d'un baudrier.

 

                   Test du pantalon Essens en alpinisme de début de saison

 

Au fil des tests

Le pantalon Essens a été testé en randonnée, en randonnée alpine, en alpinisme estival, en escalade de grande voie.

Premiers essais en alpinisme de début de saison: la testeuse est ravie. Confort général et dans le mouvement lors d'une montée  en refuge avec une neige de printemps rendant l'itinéraire plus difficile. La testeuse a dormi avec au refuge (non gardé, avec un dortoir bien froid). Pas de sensation de gêne durant la nuit, le pantalon est assez souple pour dormir avec.

Le tissu semble exceptionnel car après 7 heures à brasser dans une neige en mauvaise condition, le pantalon rester léger et sec.

Belle déperlance constatée au passage de cascades, nous testons l'imperméabilité du pantalon Essens. Pas d'infiltrations au travers du tissu. On voit bien les gouttes d'eau qui ruissellent sur le tissu. Encore plus fort: à la descente en neige profonde sans regel, des glissades sur les fesses sans perméabilité.

Ce test d'imperméabilité ne préfigure pas d'une étanchéité en cas de forte pluie. Il s’agit d'une passage de 10/15 secondes dans une zones de cascade avec gouttelettes et petite bruine.

Test d’imperméabilité en intérieur sous robinet: le tissu résiste très bien à un large filet d'eau, disons 3 à 4 minutes. Ensuite il va commencer à s'imbiber et à devenir poreux. Dans ces conditions il reste une protection, notamment thermique, même si la jambe est mouillée. Le tissu sèche très vite, ce sont les caractéristiques d'un vêtement pour la belle saison.

Conclusion imperméabilité: la déperlance a été testée sur un produit neuf, on sait qu'elle s'amenuise avec le temps. Le pantalon Essens est suffisant pour les ambiances humides du type brouillards denses, bruines, passages de cascades.

Pour les vrais grains et les orages, il vous gardera au sec durant trois ou quatre minutes à partir de la vraie pluie. Il vous faudra un abri si vous souhaitez rester au sec. Après les grains passagers, le pantalon redeviendra sec assez vite en mouvement.

Montée et descente au refuge (D+800m): Test de respirabilité très satisfaisant: pas de transpiration et de sensation de chaleur alors que nombreux étaient en short.

Randos classiques en Provence et dans les calanques avec quelques passages d'escalade. Le pantalon est assez respirant pour quelques heures de rando en milieu de journée par un mois de juin pas trop chaud. Lors de la canicule il est évidemment dépassé.

Escalade en grande voie. Le pantalon Essens fait partie de cette génération de pantalon moderne et confortable. La dose d'élasthanne utilisée semble être la bonne car le pantalon est étirable et agréable dans les mouvements d'escalade, tout en gardant sa tenue.

Après 4 hoo de grimpe en ambiance venteuse, la testeuse est ravie. Elle remarque juste une griffure sur le genou après un contact un peu rugueux avec le calcaire de la Sainte Victoire.

 

             Test en grande voie à la Sainte Victoire : Sortie de L1 du crépuscule des Ayatollahs

 

Conclusion:

Le pantalon Essens de Ternua est un beau produit, bien taillé pour la morphologie féminine, et d'une technicité irréprochable. Son élasticité est juste ce qu'il faut.

Sa déperlance est bien réelle mais il ne garantira pas une imperméabilité sur de fortes pluies durant plus de quelques minutes, comme les pantalons de ce registre.

La testeuse aime le coloris, qui reste assez sobre et discret, tout en étant pas gris ou noir.

Nous trouvons qu'il convient bien à la randonnée classique, très bien pour escalade, et bien aussi pour l'alpinisme estival. Comme toujours avec ces pantalons en alpinisme, prévoyez une bonne paire de guêtre contre les coups de crampons; et encore, pas sûr que cela suffise.

Question solidité, rien à déplorer, le tissu est à la fois étirable et résistant. Une griffure sur le genou montre toutefois qu'il ne faudra pas aller "à la baston" avec ce tissu léger.

Une utilisation hivernale et mi-saison (rando / raquettes / ski de randonnée) pourra  s'envisager avec adjonction d'un collant.

Les qualités

- Pantalon moderne, technique et confortable

- Belle coupe et bonne tenue dans l'action

- Léger et sèche vite

- Déperlance effective

à améliorer

- Imperméabilité limitée, comme sur les pantalons de sa catégorie, en cas de grosse précipitation.

- Prix en rapport avec ses qualités mais ce n'est pas le moins cher de sa catégorie.