Vous êtes ici : 
  • Accueil
mercredi 18 janvier 2017

Gasket Gaiter (La Sportiva)

Gasket Gaiter (La Sportiva)
Cela fait bien longtemps que j'avais remarqué cette mini paire de guêtres proposée par La Sportiva. Un dispositif minimaliste qui serre la cheville et ne comporte qu'une attache pour accrocher les lacets de la chaussure sans avoir de câble sous la semelle. A côté, mes guêtres classiques de qualité courante avaient toujours tendance à plisser en fin de course et je remarquais que le produit La Sportiva restait tendu même après des heures d'effort. Curieusement, peu de magasins la distribuent. Il est possible que La Sportiva ne suive plus sa fabrication ou qu'ils préparent un nouveau modèle de ce type. En tous cas je suis parti pour des essais avec des guêtres minimalistes en poids et volume, mais à la prise de cheville tenace. Voyons le résultat des tests...

Les données fabricant

Gasket Gaiter, la guêtre qui permet d'empêcher la neige et les saletés de rentrer dans la chaussure. Son "fit" élastique et proche de la cheville et du mollet permet de marcher plus facilement avec des crampons.
Taille unique.

Le test


*** MINITEST ***

L'intérêt de ces petites guêtres était pour moi d'abord qu'elles ne plissaient pas, évitant les prises de crampons dans les replis des guêtres distendues en fin de course. La fatigue aidant, les gamelles engendrées par l'accrochage de crampons sur les plis de guêtres ne sont pas rares. L'autre avantage est leur poids et leur encombrement vraiment minime.
Elles ont un crochet sur le devant que l'on attache sur les lacets de la chaussure et c'est tout. leur maintien réside dans la prise élastique du tissu qui vien serrer la cheville et le haut de la chaussure. A ce titre les grandes tailles seront un peu plus difficile à envelopper. Il s'agit d'un produit à taille unique qui s'adaptera plus facilement aux chaussures moyennes et standard.

Poids: je les ai pesé à 50 grammes la paire sur ma balance.

Prix: je les ai trouvé à 40€ sur le net. Certains la soldent mais avec le port on arrive à 40€. Au vu de la matière concernée c'est un peu chérot, mais c'est le light qui est valorisé à notre époque !!
Fait étonnant, j'ai eu du mal à les trouver. A ce que j'ai vu, le vieux campeur ne les fait plus. J'ai fini par les trouver sur le net à 40€. Ça fait presque 1€ le gramme !... C'est quand même drôlement cher ces petits trucs.

Testées en raquettes avec les derniers 600m sans traces; en crampons dans des passages où on s'enfonçait dans 30/40 cm de poudre, elles n'ont heureusement pas bougé et je n'ai pas eu d'infiltration de neige dans les chaussures. Neige de début d'hiver en face nord, je n'ai pas eu de problème de perméabilité non plus.

L'unique attache sur le devant est facile à positionner sur un lacet, elle s'accroche tout de suite. Dans mes tests elle ne s'est jamais décrochée.


En contrepartie de leur poids, elle sont très light et seront vulnérable au moindre coup de crampon. Ceci dit, avec leur taille "slim", elles sont moins exposées aux griffes des crabes que les guêtres volumineuses.


Autre point à noter, il ne faut pas oublier de les enfiler avant de chausser les grosses. Il n'y a pas de zip, donc on serait bon pour tout recommencer.
Autre point délicat, elles sont assez difficiles à retirer. Le crochet d'attache de devant se retire facilement mais la prise élastique de la guêtre est parfois pénible à désenfiler, surtout avec la fatigue de la fin de course. Il m'arrive de renoncer à les enlever et de faire le chemin du retour voiture avec les guêtres que l'on ne sent quasiment pas sur les chevilles.
Testées avec plusieurs modèles de chaussures d'alpinisme: résultat satisfaisant dans l'ensemble mais un peu dépendant de la forme du haut de la chaussure.
Bien avec les Trango S Evo et les Batura. Avec les Trango cube, assez ouvertes sur le dessus, c'est un peu plus aléatoire dans la poudre d'hiver.
Testées en courses rocheuse d'altitude avec approche glacière et retour en neige chaude: La guêtre a donné de bons résultats mais c'est un modèle qu'il faut savoir utiliser.
Si l'on part brasser de la neige lourde pendant des heures, elle ne sera peut être pas la plus indiquée. Ceci dit mon expérience montre qu'à part une sortie du pantalon de la guêtre elle est restée efficace sur des sorties de deux jours en neige profonde. Une petite vérification de temps en temps est utilse dans ce cas. vu le poids économisé et ses autres avantages cela vaut le coup.

Le fabricant aurait peut-être du laisser la possibilité d’accrocher une petite ficelle pour passer sous la chaussure: en neige croutée, la guêtre remonte (c’est la pire des conditions pour son utilisation)
Comme avec d'autres guêtres mais encore davantage du fait qu'il n'y ait pas d'autres accroches, il est difficile de les utiliser sur une chaussure hivernale sans lacet (fermeture éclair) car pas de possibilité d’accrocher le crochet. Eventuellement sur les sangles des crampons.


J’ai vu certains guides mettre la guêtre sous le pantalon (possible uniquement avec ce type de guêtre), sous un pantalon disposant d'une guêtre intégrée, ce qui offre une double sécurité, notamment en cas d'orage.

Bilan: Comme elles ne s'affaissent pas beaucoup dans la durée et restent protectrices, alors malgré le prix, c'est un produit intéressant: elles diminuent le risque d'accrochage, sont plus pratiques pour l'escalade car elles favorisent la visibilité du pied, ne pèsent rien et ne prennent pas de place dans le sac.

Attention on les perdrait plutôt facilement...

Les qualités

- Une bonne tenue, et même à l'arrière
- Légèreté et faible encombrement
- Ne fait pas de plis et c'est important en crampons

à améliorer

- Un peu étroites pour les grandes tailles de chaussures.
- Enlèvement fastidieux
- Faciles à perdre
- Prix