Vous êtes ici : 
  • Accueil
vendredi 20 octobre 2017

Veste Athletic (Brubeck)

Veste Athletic (Brubeck)
Les vestes en tissu étirable remplacent avantageusement les polaires. Que ce soit pour la marche, la course à pied, le vélo ou l'escalade, elles sont plus protectrices, et plus confortables. En fait, elles sont d'une autre génération avec une fabrication en plusieurs couches. Elles offrent les avantages du multi couche: Evacuation de la sueur / Protection et isolation thermique / Ventilation des zones de sudation accrue et d’émission de chaleur. Nouvel acteur sur le marché français des vêtements de sport, Brubeck propose des articles techniques pour le Running, le fitness et les sports outdoor. Des vêtements de sport haut de gamme qui nous viennent de Zdunska Wola en Pologne. Depuis deux ans environ sur le marché français, Brubeck produit aussi pour d'autres marques répertoriées dans l'outdoor.

Les données fabricant

La veste Athletic est réalisée selon une technologie sans coutures avec un tissu respirant en double couche. Elle possède une fermeture zippée sur toute la longueur du vêtement et un protège-zip dans le cou qui évite les frottements au niveau du menton. Les renforcements sur les épaules, les coudes et l’extérieur des manches protègent des éraflures et réchauffent ces zones. Le tissu fin en filet 3D, placé dans les endroits les plus exposés à la transpiration, permet une évacuation efficace et rapide de l'humidité. La coupe slim-fit et les zones RIB latérales placées le long de la taille garantissent un ajustement idéal à la silhouette et empêchent l'entrée de l'air froid sous le tissu. Des bandes réfléchissantes ont été placées le long du zip, sur les manches et à l’avant afin d'améliorer la sécurité du sportif sur la route. Le sweat-shirt ATHLETIC se porte comme un survêtement lors de la pratique d’activités sportives.

Propriétés des textiles en double couche : Évacuation de la sueur depuis la surface de la peau vers le milieu extérieur / Protection contre la perte de chaleur / Isolation thermique / Aération des zones de sudation accrue et d’émission de chaleur
Polyamide 76% ; Elasthanne 3% ; Polyester 21%

Le test

Ca taille plutôt petit chez Brubeck, je prends donc une taille XL qui représente 450 grammes sur ma balance.

Test à la mi-saison en moyenne montagne: Le vêtement est assez près du corps et donne une impression de légèreté et de confort. Je remarque qu'il descend très bas et couvre intégralement la zone des reins. Je note l'absence totale de poches, ni en extérieur, ni en intérieur ce qui limite son utilisation en vêtement de dernière couche, c'est dommage. Je note une bande réfléchissante très voyante de nuit pour les activités péri-urbaines.


Une veste multicouches idéale pour le "fast hiking" de mi-saison

Test en montagne pour une course d'automne sur parcours de crêtes et un sommet de plus de 3000m avec bivouac: la veste Athletic a été portée en deuxième couche, sous une hardshell pour contrer des conditions froides. Je l'ai également utilisée en couche unique, à même la peau, dans les pentes de caillasses en cardio max et à la descente, avec un sac à dos bien rempli. En octobre, nous avons eu des conditions estivales le premier jour, puis des conditions déjà hivernales avec une face nord plâtrée de cristaux et des vents soutenus de plus de 50 km/h, plus rafales, le deuxième jour.

Tests en escalade: falaise, voie d'altitude... La veste Athletic est très agréable par la sensation de légèreté/respirabilité qu'elle procure, tout en étant protectrice. C'est un vêtement assez cher, et technique, que l'on aura pas envie de laminer dans les grimpes baston. A réserver à l'escalade technique, et non aux renfougnes, ou alors en première couche sous du costaud. L'étirabilité et la coupe stretch en font un vêtement idéal pour les évolutions verticales et sa longueur qui tombe sur les reins évite le bâillement au dessus du baudrier dans les étirements. J'ai trouvé cette veste assez protectrice contre le vent dans l'action et au repos, si celui-ci ne se prolonge pas trop au creux d'une brèche à l'ombre. Le manque de poche se fait ressentir dans cette activité, surtout si l'on grimpe sans sac à dos.

Test en rando d'altitude, principalement en face nord, à la mi octobre. Ce qui est intéressant avec cette veste technique, c'est sa capacité à résister à des températures froides et plus chaudes dans l'action. A la montée en "fast hiking" avec un bonnet et un tour de cou, je n'ai pas souffert du froid à 2200m en face nord. Le vêtement est protecteur, même si on sent les échanges avec l'air froid. De même, la ventilation m'a permis d'être à l'aise dans l'effort lorsque je suis passé en versant ensoleillé. A cette période de l'année, sauf le matin où j'ai ajouté une couche thermique, la Brubeck Athletic a été mon unique vêtement (hors les gants et bonnet).

Bilan des tests

Grace à ce test, je fais l'expérience de l'intérêt des vêtements multicouche qui combinent à la fois protection et ventilation, dans une sensation générale de légèreté.
Tout en restant perméable aux coups de vents, la veste reste protectrice pour des conditions correctes en altitude. Elle assure une bonne ventilation et évacuation de la transpiration, tout en résistant correctement aux vents.

La limite protectrice de la veste Athlétic est arrivée lorsque nous passions en face nord avec des températures négatives (ressenties) et du vent fort (à partir de 45km/h00). L'absence de col montant et de poche pour se protéger les mains mettent aussi en évidence que ce vêtement doit alors passer sous une hardshell ou une doudoune, en première ou deuxième couche.

Par conditions estivales en altitude, cette veste est très agréable en couche unique. Elle protège les bras du soleil et se révèle très confortable à la montée comme à la descente. Elle descend bas sur les reins ce qui évite d'avoir le bas du corps découvert lors de mouvements de bras en extension, et prend bien la ventrale du sac à dos ou un baudrier.

J'ai nettement ressenti la différence des tissus, entre les renforts et les ajourés. Les épaules sont "en dur", tandis que le dessous des bras, en partie, est respirant, tout comme l'intérieur du coude et le torse. On a donc des zones de fraicheur et d'évacuation, qui se combinent à des zones de tissu plus compact, plus protectrices et thermiques.

En conclusion de ces tests en altitude, j'ai trouvé un grand intérêt à l'utilisation de cette veste Athlétic en montagne et en haute montagne. C'est un vêtement que l'on peut utiliser en couche unique, en deuxième et dernière couche, sur une première peau. Elle joue aussi très bien le rôle de première peau sous une hardshell/doudoune.

Utilisations: rando classique, superbe en fast hiking, alpinisme. Elle sera à mon avis très bien pour le ski de rando et pour les utilisations hivernales en première peau. Intéressante également au bivouac, du fait de sa grande respirabilité e de son confort, en première ou deuxième couche dans un duvet. En utilisation à même la peau, elle n'a pas la qualité de la laine Mérinos pour se prémunir contre les mauvaises odeurs, mais une utilisation sur 2 / 3 jours est largement envisageable sans trop de désagréments.
Autres utilisations: footing, trail, où la bande réfléchissante -très puissante- apportera une sécurité pour les activités en milieu urbain et péri-urbain.

Reste le Prix: 110€. C'est le prix d'un vêtement technique, d'une autre génération que celle de nos polaires et même des vestes zippées en tissus étirable. C'est un peu cher mais l'agrément technique est bien présent. Reste à savoir si il sera durable et durable dans ses performances. C'est ce que nous verrons dans le suivi des tests...

Les qualités

- Intérêts du multicouche technique: à la fois respirant et protecteur.
- Confort et polyvalence d'utilisation (1ère, 2eme ou dernière couche)

à améliorer

- Pas de poches quand on l'utilise en dernière couche ou pour un usage urbain au quotidien
- Col un peu court pour l'altitude (tour de cou souvent utile)