dimanche 30 septembre 2012

Test sac à dos Lowe Peak Attack 35-45

Test sac à dos Lowe Peak Attack 35-45
La recherche d'un sac à dos d'alpinisme à la fois technique et polyvalent n'est pas si évidente que cela même si plusieurs marques répondent sur le papier avec des modèles capables d'être utilisés à la fois pour la course d'alpinisme à la journée, et les longues approches agrémentées d'un bivouac avant de partir dans la verticalité. Ce genre de sac doit être à la fois près du corps pour la grimpe, respirant pour l'approche, de faible contenance pour limiter l'encombrement, mais suffisant pour rassembler tout le matos si l'on veut dormir dehors, adapté à des portages externes: skis, raquettes, pelle, ou internes: crampons, corde, matériel d’assurance. Et puis solide aussi, allez savoir des fois qu'on irait le hisser en paroi... Nous avons testé le Lowe Peak Attack, un sac de 35 litres avec une extension de 10 litres et tout un tas d'accessoires que nous vous invitons à voir en détail...
Description/utilisation : pour la montagne technique, le ski alpinisme, terrains d’aventure divers. Un beau volume extensible de 10 litres.

Dos/Ceinture : Dos de 46cm très confortable en mousse à cellules fermées pour ne pas absorber l’humidité. Ceinture breveté « Adaptive-fit » auto-ajustable et escamotable en glissant la partie mousse dans son fourreau, permet ainsi le port du harnais.

Bretelles : Bretelles également dotées d’une souplesse d’ajustement en latéral, l’Adaptive, donnant confort et belle liberté de mouvements.

Accessoires : Système de porte piolet, unique, innovant, récompensé par l’Outdoor awards, Friedrichshaffen 2010, le Headlocker®. Boucles métalliques Loak locker pour les attaches skis. Porte ski latéral facile à utiliser. Anneaux de fixation pour portage additionnel et/ou casque.

Existe en noir, framboise pour le modèle femme / en noir, vert, rouge, bleu pour l’homme

Hauteur du dos : 46cm

Poids : 1.43kg en 45 :55 / 1.39kg en 35 :45 / 1.30kg en ND35 :45

PVC : 115€ en 35 :45 et 120€ en 45 :55

Ce sac est présenté par la marque comme un sac à dos de montagne technique, mais plus  polyvalent que le modèle Alpine Attack .

Des tests multiactivités sur la durée

Je crois que peux dire que je l'ai testé dans toutes les activités de montagne et durant deux saisons je lui ai fait voir du pays!:

    Courses classiques, neige, rocher (Traversée de la Meije, Mont Blanc, les Rouies, Estrop au printemps, Dôme des Ecrins)
    Alpinisme rocher : (voie du vieux piton à la pointe des cinéastes, arête NE de la tête des Toillies)
    Alpinisme pentes raides et cascade de glace (ravin de Bouchier, barre des enfers)
    Haute route, bivouacs : (bivouac à l'Estrop, Caduc-Mourre Gros -Auriac, tour du Bric de Rubren)
    Ski de rando (raid en Oberland, Aiguilles rouges, col du Passon, glacier noir, sommet des Monges)

 

Qualité de fabrication

Ce sac m'a d'abord séduit par la qualité des matériaux utilisés et l'ensemble de ses accessoires. On sent que l'on a un sac de montagne solide qui résistera aux  éléments. Le dos est bien rigide et rembourré idéalement. Du costaud! Après deux saisons le sac a encore un look de produit presque neuf, seules les sérigraphies "Peak Attack" sur le côté et l'indication H²O qui présente l'ouverture du tuyau de la gourde souple ont été déchirées. 

 Une accessoirisation très complète

  •     attache clés dans poches sup du rabat
  •     petite poche inférieur du rabat, très bien pour lunettes de rechange et petite pharmacie par ex
  •     nécessaire pour gourde souple
  •     porte matériel sur ceinture ventrale, particulièrement intéressant en ambiances froides
  •     double daisy chain sur la partie dorsale
  •     une petite poche de chaque côté du bas du sac, que j'utilise en mettant une carte IGN verrouillée par la sangle de compression et quelques mètres de cordelette 6mm .
  •     sangle ventrale réglable en hauteur
  •     deux Points d'accrochage sur le rabat.
  •     Sangle pour attache de corde ou-et crampons.
  •     Boucle de hissage renforcées.



Système d'attache Headlocker

Attardons nous sur le système d'attache des piolets. Une boucle Headlock avec une tige en alliage métallique qui passe dans l’œil des piolets permet une attache rapide, sécurisée et bien répartie le long du sac. Ce nouveau système d'attache me semble particulièrement étudié pour le transport de deux piolets techniques, il permet également l'attache d'un piolet droit, en utilisant alors les deux sangles de compression du sac pour le verrouiller au milieu du sac.

En contrepartie, les fixations sont verrouillées par les fermetures du rabat et latérales du sac, ce qui implique que l'ouverture du sac détend les fixations. Cela peut rendre pénible toute ouverture du sac à dos au cours de la progression; pour prendre un vêtement par exemple.

Les fixations des skis sont efficaces mais interdépendantes de la fixation d'un piolet, ce qui n'est pas évident dans certains cas. Personnellement j'aurai aimé une attache individuelle du piolet, sans verrouillage par l'attache de la poche. Surtout en ski de rando (sonde, pelle, ski et piolet) car tout est dépendant du serrage des sangles du sac.

 

Une capacité idéale pour toutes les activités de montagne

Ce que j'apprécie beaucoup avec ce sac à dos, c'est son litrage qui me paraît idéal.

La capacité 35-45 litres combinée à de nombreuses possibilités d'attaches extérieures lui donne une polyvalence très appréciable.

J'ai pu faire des courses nécessitant du matériel de grimpe plus la logistique de bivouac... A 45 litres ça passe!

A minima on a un sac de 30 litres pour les ballades ou les courses à la journée. En-deçà c'est problématique si on veut fixer des piolets car les attaches ont besoin d'un minimum de remplissage pour être vérouillantes.

Un bon confort de portage mais qui a ses limites.

La structure du sac est performante, avec la rigidité nécessaire pour un portage équilibré. L'attache des piolets contribue à la performance dans les pentes d'approche. Le verrouillage des rappels de charge est excellent, même si les attaches sont parfois dures à trouver en arrière de la tête et donc pas toujours évidentes à manœuvrer dans l'action.

J'aime beaucoup le matelassage de la partie dorsale et les réglages qui permettent de coller le sac au dos du grimpeur ou au contraire de laisser passer l'air. Lors des gros portages, j'ai un peu souffert au niveau des bretelles par moment, peut être un peu fines pour moi...

Poids mesuré : 1.39kg

Prix constaté en janvier 2014: 120€

  • un litrage que j'ai trouvé idéal
  • qualité de fabrication et solidité
  • accessoirisation impeccable
  • qualité des réglages
  • un sac particulièrement efficace pour les courses de neige raide
  • un confort de portage un peu juste aux épaules lorsqu'il est bien chargé
  • le système de fixation des piolets très sûr mais interdépendant de la fermeture du sac