samedi 12 janvier 2013

Test duvet Blue Kazoo

Test duvet Blue Kazoo
Toujours en recherche des meilleurs qualités/prix pour des sacs de couchage permettant de dormir sans tente l'hiver dans nos montagnes, je m'intéresse aujourd'hui à un duvet bien connu qui vient de vivre une transformation. The North Face a voulu un nouveau Blue Kazoo plus léger et moins propice à la compression sur les zones sensibles. Voyons ce que cela donne après une première batterie de tests en bivouac hivernal sans tente ni sursac.

Températures conseillées de confort: –2 à -9°C limite selon la norme européenne EN13537. T° extrême : -27°C.
Tailles et dimensions: Regular 198cm (pour personne mesurant jusqu’à 183cm). Circonférence aux épaules: 162cm (198)
Poids: 1190g (198cm)
Garnissage: Duvet d'oies grises en prévenance de fermes familiales Hongroise de très grande qualité. Ratio duvet/plumettes : (90-10). Filling power 650+. Charge : 610g de duvet (pour le 213cm) ; 675g (pour le 228cm).
Construction: cloisonnement trapézoïdal pour une répartition parfaite du duvet (élimination des ponts froids). Panneaux en fibres synthétiques Climashield® prism sur les zones fortement comprimées (tête, torse et pieds), combattant l’humidité du sol et ainsi augmentant l'efficacité thermique de 13%. Le Volume est étudié au niveau des pieds (Vaulted Footbox) apporte un confort supérieur (meilleure liberté de mouvements), mais aussi pour éliminer l’espace vide et donc garder les pieds au chaud.
Tissu extérieur: Nylon ripstop 22D 382T. 38g/m2. Déperlant et respirant
Tissu intérieur: Nylon taffeta 30D 296T, 47g/m2. Respirant.
Fermeture: zippée sur toute la longueur avec embout luminescent, rabat anti-froid et système anti-blocage.
Capuche: Capuche ergonomique à la forme étudiée qui offre une réduction du poids et du volume sans toucher aux performances isolantes et au confort.

- Bourrelets anti-froid.
- Poche pour montre ou lentilles de contact.
- Livré avec sac de compression plus facilement logeable dans le sac à dos (16.5x53cm non compressé) et housse de stockage.

Le Blue Kazoo a été entièrement retravaillé, il revient avec une architecture plus technique, plus d'espace au niveau des pieds, un duvet d'oie qui passe de 600 à 650 cuin et une adjonction de fibres synthétiques. Le nouveau Blue Kazoo gagne en légèreté: de 1253g à 1140g en régular (données fabricant).

Pour un poids de 1200g (1360g avec sac de compression en 213cm, sur ma balance), ce sac de couchage est donc un candidat fraîchement relooké pour le bivouac 3/4 saisons.

Construction trapézoïdale: Utilisée dans les sacs de couchage expédition en Duvet, cette construction  permet en positionnant les côté opposés face à face d’éliminer les possible “points froids”, de garder un volume constant tout en gardant le duvet en place.

Deux tissus extérieurs différents:sur le dessus, un tissus bleu 22 deniers Nylon Ripstop, au dessous un tissus gris 30 deniers Nylon Taffeta (voir vidéo). La partie bleu a un maillage "Ripstop" (petits carreaux) qui évite à une éventuelle déchirure de s'agrandir, la partie grise a un denier supérieur, plus résistant à l'abrasion;

Le garnissage est en duvet d'oie grise de Hongrie, 90/10, cuin 650.

La nouveauté est l'adjonction de panneaux de fibres synthétiques isolantes (Climashield Prism, voir schéma ci-dessus). Ces pads anti-compression sont conçus pour créer une sorte de tapis isolant entre le sol et le corps. Ils sont plus résistants à la compression que du duvet naturel.

 

Les tests

Une première série de tests a eu lieu début janvier sur un itinéraire de moyenne montagne entre 1300 et 2100m d'altitude, par beau temps avec de fortes amplitudes thermiques. Assez peu de vent, mais quelques rafales de 40km/h par moments, ciel parfois couvert au matin se dégageant vers 9/10 heures. Les bivouacs ont fait suite à des ascensions en neige de 700 à 900 m de dénivelé.

Site des tests: Préalpes de Digne, sommet du Cousson, 1511m, versant nord. Chaîne de l'Estrop versant sud-ouest, 2050m.

Conditions de bivouac à la dure: petit matelas moutain Lafuma de 1.20m , sans sursac, ni couverture de survie. La tête sur le sac de compression du duvet rempli de fringues, les pieds sur le sac à dos.

Températures essuyées: mini -6° max +1°

Thermicité

Les 600g de duvet 650+ m'ont agréablement surpris par leur confort et leur douceur. Certes, ce n'est pas l'impact des duvets 800+ mais les performances me semblent très correctes et le gonflant bien au rendez-vous.

Le duvet est capable d'envisager du 4 saisons en conditions favorables pour l'hiver. Ceci-dit les températures dites de confort auxquelles ce duvet peut prétendre me semblent un peu en deçà de ce que veut bien annoncer le fabricant.

La limite des -4°C sera dure à franchir sans une excellente isolation du sol et un habillage conséquent. J'aurais tendance à indiquer une plage d'utilisation de +8/+10°C (ouverture possible en bas du zip) à -5°C au mini, avec une isolation efficace du sol, et en ajoutant une deuxième couche vers les -3/-4°C. Au delà il faudra être bien couvert, y compris la tête avec un bonnet.

 

Confort

Dans l'ensemble un duvet bien étudié avec un bon confort d'utilisation surtout en rapport avec le gonflant et la qualité des tissus intérieurs.

La faculté d'ouverture par le bas du zip permet une utilisation polyvalente par températures supérieures à 5°C, jusqu'à +10°C en ouvrant en bas et en laissant assez ouvert le haut.

La relative largeur du duvet permet une utilisation par températures inférieures à -4°C avec une doudoune ou plusieurs couches plus fines.

Le confort est très satisfaisant avec le soyeux des tissus et la légèreté de la plume. Il y a toutefois quelques points négatifs ;

- Une petite gêne remarquée avec la fermeture de la capuche qui amène le tanka et la tirette du zip devant le visage.

- Quelques difficultés avec le zip qui demande à être tiré bien dans l'axe sinon il se coince facilement. A noter la languette fluo qui permet d'être trouvée plus facilement dans la nuit.

Pas de véritable collerette mais un bourrelet en haut de capuche et en bordure du sarcophage qui créer une sorte de collerette isolante au serrage, pas mal pensé, réglage simple et précis avec les deux cordons.

La capuche est assez petite mais cela ne m'a pas gêné pour le moment. Dans des conditions plus froides et plus venteuses, serait-elle assez volumineuse pour bien isoler la tête?

Le bourrelet que j'appelle "rabat anti-froid" le long du zip est très bien, il tombe naturellement le long de la fermeture éclair et protège bien du froid.

Il y a une poche de rangement vraiment petite, pensée pour des lentilles de contact. C'est un espace limité. Heureusement on a la place à l'intérieur du duvet pour mettre appareil photo et matériel sensible au froid.

 

Volume

le sac de compression, une fois n'est pas coutume, me parait surdimentionné. Evidemment cela facilite le remplissage, mais en serrant les sangles de compression au maximum, on reste dans un volume un peu inhabituel pour 600 g de garnissage (voir la fin de la vidéo). En fait il y a une marge de compression que pourrait donner le duvet mais que le sac de compression n'exploite pas. Dommage.

 

Le prix du duvet me semble vraiment intéressant, je le vois actuellement à moins de 200€ en solde et jusqu'à 270€ (2013).. c'est pas mal du tout, et cela va dans le sens du magazine allemand Bergsteiger qui l'a classé meilleur rapport qualité prix en mars 2012.

 

Suivi des tests

Fin août 2013. Bivouac à 2650m en haute Ubaye. Toujours cette agréable sensation de chaleur douce dès que l'on rentre dedans, surtout après une averse de grésil qui a durement refroidi l'atmosphère. Le confort de la plume est bien au rendez-vous avec un gonflant généreux. Les performances thermiques ne sont pas fantastiques, mais on s'en sort en ajustant bien la collerette d'épaule, et en ajoutant une couche. Le sac de compression est inefficace, et pénalisant pour les activités où le gain de volume est important. Dans l'ensemble, je confirme mon opinion générale: c'est un bon produit en rapport avec son prix.

  • confort d'utilisation

  • rapport qualité/prix
  • sac de compression trop grand

 

  • quelques désagréments avec le zip

 

  • réglages qui ont tendance à venir devant le visage