Vous êtes ici : 
  • Accueil
mardi 15 janvier 2013

Test Salewa Alp Trainer

Test Salewa Alp Trainer
Salewa a une offre de chaussure d'approche étendue avec trois modèles et de nombreuses versions. On peut dire que la marque est impliquée dans ce concept avec les modèles MNT Trainer, Alp Trainer et Firetail. Ce ne sont pas des produits bons marchés mais leur étude en magasin m'a inspiré. Ayant essayé les trois, je choisis finalement de tester la Alp Trainer, un modèle assez léger mais avec une semelle bien crantée et assez rigide. Mon espoir étant de trouver une chaussure efficace et passe partout pour l'ensemble de mes activités de montagne; ascensions, grimpe facile et résistance au dénivelé raide avec un bon sac sur le dos. Voyons le test...

Les données fabricant

SALEWA ALP TRAINER : LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE CHAUSSURES DE RANDONNÉE.
DESIGN ORIGINAL, POUR PLUS DE TECHNICITÉ DE LÉGÉRETÉ
Semelle: Vibram®
Poids par paire: 510 g
Prix: 129,90€
Chaussure au design innovant.
La chaussure d'approche Salewa Alp Trainer est idéale pour les randonnées et les marches d'approche
En associant tenue et confort d'une chaussure de randonnée aux caractéristiques techniques de légèreté d'une chaussure d'approche, on a ici une chaussure réellement innovante. Sa semelle Vibram® profilée et antidérapante, son laçage précis qui rappelle les chaussons d'escalade, sa bordure de protection intégrale en Kevlar et sa tige souple séduisent. Elle est aussi dotée d'une doublure en filet respirant. Version basse avec membrane en Gore-Tex pour plus de mobilité, de légèreté et de confort. La Alp Trainer existe également en version Mid.

Le test

Ayant déjà testé quelques modèles répondant à cette appellation de "chaussures d'approches" et ayant souvent regretté le manque de membrane imperméable, je me prends à rêver devant les modèles fabriqués par la marque Salewa. Délibérément placés en haut de la gamme avec un prix qui fait réfléchir, ces chaussures sont agrémentées d'accessoires qui séduisent en magasin : câble de serrage faisant le tour du talon, pare pierre ajusté et ... une membrane GTX qui la dispose à fouler l'herbe mouillée du petit matin sans se geler les pieds.

Entre le modèle MNT Trainer et Alp Trainer, je choisis ce dernier qui me semble moins pataud et plus affiné, avec une semelle sérieuse et bien crantée.

Fait particulier: la chaussure comporte deux semelles pour s'adapter au volume du pied. Une semelle de propreté et une amortissante et pouvant servir "d'ajustement" par rapport à la taille et au volume du pied.

Tout de suite je les emmène au sentier Forcioli à la Sainte Victoire, un itinéraire de rando-escalade avec deux pas de IV et de nombreux passages en II/III sur 500 m de dénivelé+ .

La semelle a un super grip mais je suis décontenancé par le chaussant. Celui-ci est intéressant pour la descente, le pied ne souffre pas et l’accroche est bonne, mais à la montée, l'avant du pied est comme emprisonné par les côtés, tandis que la sensation en pointe reste floue.

Cette impression va se confirmer au cours des tests. La chaussure est même légèrement asymétrique ce qui accentue cet inconfort.
J'essaye d'alterner les serrages, pour voir quel est le meilleur réglage pour gagner en précision, mais l'ensemble des essais demeure décevant.
Idem avec le jeu des deux semelles; lorsque je gagne en précision, je perds en confort et mon pied droit souffre plus vite de l'enserrement dans la chaussure.

Tests en escalade pure

Après les itinéraires de rando-escalade, je me suis lancé avec les Alp Trainer sur des parois en V+/V de la sainte victoire. Une longueur en dalle de 35m reste faisable, mais en second car l'avant de la chaussure donne des sensations incertaines. Dans l'ensemble, la semelle fait bien son boulot et est même capable d'agripper des petites prises en quart, mais l'appui frontal est affreusement lourdaud.

Nouveau test en escalade sur une voie de 100 m avec un peu de verticalité dans la paroi noire (continuité en 4 et 5) : la chaussure est vraiment trop mal taillée pour être efficace en grimpe. L'avant du pied, malgré la faible asymétrie, la rigidité et la qualité de la semelle donne un senti très flou et n'autorise pas d'appuis en pointe. J'ai dû faire des efforts surdimensionnés sur les bras pour compenser. Mon avis est que la conception même de la chaussure et son chaussant la rende peu pratique pour l'escalade... Dommage pour une chaussure de ce style.

Par comparaison, j'ai pu faire des longueurs de 5 en tête et 5+ en second avec d'autres chaussures d'approche, comme la B5 ou la Gandalf, dans le même secteur.

Aptitudes au trek et à l'approche

La chaussure est suffisamment solide pour donner satisfaction lors des marches d'approche. L'amorti et le confort sont satisfaisants. De ce côté là, pas de problèmes et un sac chargé sera bien supporté par la densité des matériaux de la chaussure.

Par contre, je constate une souplesse voulue des matériaux au dessus du câble de serrage du talon. Si je crois comprendre que cela a pour but de favoriser une liberté de mouvement de la cheville, combinée avec une semelle rigide et une taille basse, cela donne un déficit d'appui et de maintient du pied dans les descentes en éboulis, ainsi que dans certains passages en traversée. Un point dommageable pour une chaussure dont la semelle accroche si bien.

Confort en randonnée

Malheureusement cette chaussure me fait souffrir après 3hoo de marche. Ce n'est pas le bagne mais je ressens toujours cette impression de pied tenaillé et légèrement tordu sur l'avant.
J'ai un pied Égyptien, assez fin, qui devrait pourtant trouver sa place dans ce modèle, mais visiblement cette chaussure ne m'est pas adaptée.

Solidité, longévité

Je les teste depuis le mois de novembre, plusieurs fois par semaine et la chaussure ne montre aucun signe de faiblesse. C'est visiblement une chaussure solide et qui rassemble des matériaux de qualité.

Bilan: pas beaucoup de bonnes sensations à raconter ici avec ces chaussures qui m'auront bien déçues. Dommage pour une chaussure dite "d'approche" qui coûte quand même plus de 120€.

Les qualités

- Une chaussure solide avec des matériaux de qualité
- Une très bonne semelle

à améliorer

- Un chaussant inconfortable
- Des aptitudes décevantes en escalade
- Une souplesse du haut de la chaussure à mon avis incompatible avec la rigidité de la semelle