Vous êtes ici : 
  • Accueil
mardi 05 mars 2013

Veste Dynamic II (Cimalp)

Veste Dynamic II (Cimalp)
Dans la nature, il y a des coquilles douces et des coquilles dures. Chez les fabricants de vestes de montagne, on trouve aussi des soft et des hard-shell. La marque française Cimalp, qui gagne a être connue, a élaboré une veste softshell de qualité, la dynamic II : une veste assez hard pour être confrontée aux conditions difficiles et assez soft pour un grand confort d'utilisation. Le tout à un prix plus qu'intéressant puisque inférieur à 130€. Une veste testée en fin de saison 2012 et tout cet hiver par des conditions plutôt hard...

Les données fabricant

Conçue pour la pratique de la haute montagne, la ligne "EXPEDITION SERIES" est pensée pour un confort sans faille même dans les conditions extrêmes. La combinaison des meilleurs tissus et du savoir-faire CIMALP depuis 1964 ont fait la réputation de cette ligne légendaire.
Softshell stretch et technique avec membrane imper-respirante étanche à 8'000 mm d'eau et avec une respirabilité réelle de 4'000 g/m²/24 h, ces vêtements sont taillés pour l'aventure.

Le tissu Softshell "Expedition series" associe 3 couches : un tissu polaire microfibre 160 pour une isolation thermique, une membrane imper-respirante, et un tissu stretch ultra-résistant en face externe.

Tissu du futur, jusque-là réservé à un public averti, car très chère, CIMALP propose aujourd'hui ce produit à un prix exceptionnel. Certainement le meilleur rapport qualité prix du marché.
Etant donné que les 3 couches sont des "contre-collées" les coutures ne sont jamais étanches à l'eau. Lors de pluie intense, l'eau peu donc s'infiltrer par les coutures.


Détails du vêtement :

  • Nouveau design v2, encore plus ergonomique.
  • 2 Ouvertures de ventilation sur les côtés.
  • 2 poches repose mains + 1 poche poitrine avec zips étanches.
  • 1 poche intérieure de 18 cm.
  • Poignets réglables avec patte velcro.
  • Gant intérieur coupe vent.
  • Capuche 3 réglages amovible par zip.
  • Passage pour écouteurs audio/MP3/IPOD
  • Légère avec un poids de 645 gr en Taille M


Existe aussi pour Femme: Modèle Energy 2 en coloris noir et anis.


 

La vidéo


Le test


Il y a maintenant de nouveaux matériaux qui permettent à la fois une bonne isolation ET une bonne respirabilité pour les vêtements outdoor.

Une veste peut donc être à la fois, isolante, protectrice et respirante. C'est sur ces critères de choix que je me suis rapproché de la marque Cimalp qui propose plusieurs modèles de vestes dites softshell, dont les qualités et les prix plus qu'intéressants m'ont intrigué.

La Dynamic II, déclinée en noir ou en jaune, couleur "anis", a retenu mon attention pour toutes les activités exposées au froid, au vent, aux conditions difficiles d'altitude. Voyons le résultat des tests.

Les tests

J'ai testé la dynamic II;

- Dans les randonnées de ce début d'hiver en altitude à plus de 2000m dans le massif de l'Estrop avec quelques premières températures froides mais sans trop de vent;

- Dans toutes sortes de randonnées à la journée avec du vent dès que l'occasion s'en présentait.

- En ski de piste, par temps couvert et vent soutenu.

- En randonnées hivernales sur les sommets des Alpes de Haute Provence; Crêtes des Monges avec un vent violent (80 km/h) et des températures ressenties de -15°C, puis sur les crêtes du Cheval Blanc avec le même type de conditions mais 300 mètres plus haut.


test en condition par jymets 

- En raid ski/pulka dans le Vercors avec un pic de températures basses (-14°C) accompagnées de vent soutenu le premier jour, et avec deux bivouacs en conditions sérieuses.

- En ski alpinisme autour de la Tête des Toillies avec une météo difficile, brouillard, froid, un bivouac délicat à plus de 2500m et du dénivelé avec des conditions de neige assez limites.

Au total, je pense avoir éprouvé cette veste à des conditions que l'on peut trouver lors d'expéditions sur des sommets de 6000m dans l'Himalaya.

                                Pendant le tour de la Tête des Toillies dans le Queyras

Protection et thermicité

La dynamic II est une veste super-protectrice. Elle constitue une carapace souple mais efficace contre le vent et le froid. J'ai été impressionné par ses performances en conditions difficiles; par des -10/-15° ressenties, j'ai porté cette veste, en marchant, avec une simple première peau en dessous, sans souffrir du froid. Au contraire, une sensation de légèreté accompagnait mon ascension; et lors de mes bambées en équipe, j'étais bien le seul à pouvoir évoluer de la sorte, sans couche intermédiaire.

Je pense que cette qualité vient à la fois de la résistance du tissu, de sa couche en polaire microfibre, de sa membrane imper-respirante, et de sa grande respirabilité. L'ensemble est fonctionnel et en fait un vêtement de belle qualité, capable de performances assez inédites.


La capuche

Petit arrêt sur la capuche, amovible, qui ne se ferme pas complètement en bas de visage. Si ce point permet de garder une visibilité intéressante lors d'une ascension ou en descente à ski, il demande impérativement un équipement au niveau du cou (cagoule, foulard, tour de cou) pour contrer le vent et le froid.

Imperméabilité

Le fabricant a doté sa veste d'une membrane imper-respirante étanche à 10000 mm d'eau et avec une respirabilité réelle de 10000 g/m²/24 h (données usine). Il reste que la dynamic II est une softshell résistante à la pluie mais dont les coutures ne sont pas étanches. Ceci dit, il me semble que cette veste, taillée pour les conditions froides, ou les courses d'altitude, s'accommodera facilement des conditions où la pluie est remplacée par la neige et l'humidité par la glace. Pour ces conditions, la dynamic II sera à mon avis une veste plus performante et plus solide que les hardshell.

Confort d'utilisation

Le principal confort d'utilisation de cette veste réside en la qualité des tissus intérieurs (polaire microfibre) qui procurent à une douceur agréable au vêtement, y compris à l'intérieur des manches, associée à une densité et une solidité générale. La dynamic II est dotée de plusieurs accessoires qui en font une veste technique  pour des activités engagées, et polyvalente :

- Une capuche amovible, intégrée à la veste par un zip assez large et deux boutons-pression, dispose d'un cordon d'ajustage de tête et d'un cordon de fermeture en bas de visage avec ajustement latéral à droite et à gauche.

- Les manches se ferment au niveau des poignets par un réglage velcro et à l'intérieur, on trouvera des manchons.

- En plus des poches latérales, confortables et bien pour se réchauffer les mains, on trouvera deux aérations, latérales elles aussi, situées sur les flancs, et qui donnent une prise d'air sur tissus aérés. Le zip pour ouvrir ces aérations est assez fin et parfois difficile à manipuler.

- Une poche de poitrine, côté gauche, à ouverture verticale, plus une poche intérieure de l'autre côté sont fonctionnelles, un petit portefeuille y rentre sans problème.

 

                                        Crêtes des Monges dans la bourrasque

Solidité

La solidité du vêtement ne fait aucun doute à priori. L'ayant utilisé en conditions difficiles, avec des bivouacs où je m'en suis servis de matelas, d'oreiller, roulée en boule, et ayant essuyé avec tous types de temps; de la bourrasque glacée aux chutes de neige lourde, je ne remarque aucune détérioration. Les zips sont assez raides, en rapport avec l'étanchéité, et donnent une impression de solidité.

Seul point de détail à constater: le petit cordon attaché à la fermeture éclair principale a cassé à la première utilisation. Je l'ai facilement remplacé par un anneau en cordelette de 2,5 mm terminé par un nœud en huit.

En alpinisme mixte, en rocher, en cascade de glace, on aura peu de crainte d'abîmer cette veste, à mon avis plus résistante que les hardshell goretex qui coûtent plus de 300€...

Son poids: 645 gr en Taille M (données fabricant); j'ai pesé ma taille L avec capuche : 840g

Bilan: une veste de qualité avec un tissu très intéressant pour un prix super!
Reste le détail de la capuche qui oblige à prendre un tour de cou pour les ambiances sévères.

 

Suivi des tests dec 2013: Je ressors la Dynamic II pour une rando raquettes hivernale sur des crêtes à 1800m exposées au vent. Et je suis encore surpris par le confort du tissus et la protection qu'offre la veste. Des vents de 60km/h et des températures ressenties de -10°C ne m'obligent pas à mettre de couche intermédiaire. C'est costaud et confortable! Par contre l'absence de protection en bas de visage se fait cruellement sentir, et rend toute rando hivernale périlleuse avec un vent de 50 km/h ou plus. Heureusement j'avais pensé à prendre un tour de cou. Si ce point pouvait être modifié avantageusement la Dynamic II serait le top du top et avec un superbe rapport qualité/prix. Les attaches des zips d'aération latérales sont trop petits pour être manipulés avec facilité par temps froid.

Les qualités

- Belles qualités de confort et de respirabilité

- Efficace en conditions difficiles

- Rapport qualité prix très intéressant

à améliorer

- La capuche qui demande un tour de cou pour les ambiances sévères