Vous êtes ici : 
  • Accueil
jeudi 07 mars 2013

Test windy summit Vertical

Test windy summit Vertical
Le windy summit est-il le pantalon mythique pour le ski de rando et l'alpinisme? Je ne voulais pas mourir sans l'avoir vérifié...

Les données fabricant

Hybride pantalon/surpantalon le Windy Summit est la référence du pantalon de protection : résistant et 100% stretch avec doublure Stretchliner MP+© idéal pour toutes les sorties alpines.

Sa particularité réside dans son montage liner avec une doublure stretch imper/respirante le tout conférant un confort et une liberté de mouvements exceptionnels.
Renforcé là où il faut le Windy Summit apporte une protection pour toutes les sorties montagnes de l'alpinisme à la sortie raquette en passant par le ski de randonnée.

Version courte = -3cm de longueur de jambes

Caractéristiques

-Imper/respirant en MP+© Stretchliner
-100% extensible et très résistant à l’abrasion
-Coupe ajustée, dos montant tridimensionnel pour une bonne protection des reins et une meilleure respirabilité.
-Ceinture demi-élastiquée pour un plus grand confort
-Semi-full zips latéraux double curseurs, pour l’enfiler comme un surpantalon, et/ou permettre une aération durant l’effort.
-4 poches zippées étanches : 2 poches latérales, 1 poche arrière et 1 poche cuisse
-Bretelles extensibles et amovibles par pinces velcro, et dotées de clips pratiques.
-Bas de jambe avec zip d’ouverture et pattes Velcro
-Guêtres intégrées, antiglisse et amovible.Le Windy Summit diffère du Windy Spirit au niveau des bretelles, plus simple sur ce dernier.

Conseils d'entretien

- Lavage à 30°C maximum
- Ne pas utiliser d'assouplissant
- Ne pas repasser

Poids : 925g

Prix au 1/3/2013 : 249€

Le test

Les tests

Premiers tests en escalade artificielle en face nord et par mistral violent; puis en altitude où j'ai goûté à toutes les conditions et tous les styles de neige. Activités pratiquées: alpinisme hivernal, randonnée en raquettes, ski de randonnée.

La membrane MP+

La membrane Mp+ est le point fort de ce pantalon et de la marque en général. J'avais déjà été bluffé par la respirabilité du sursac de bivouac "A guru", testé il y a deux ans en conditions sérieuses. La qualité de cette membrane ramenée à un pantalon multi activités est un avantage appréciable.

- elle confère une souplesse et une respirabilité sans reproche, à mon avis supérieures à celles des membranes GTX (en tous cas des premières, car tout évolue...).

- elle est impeccable dans ses rôles de protection contre le vent, et contre l'humidité ou la pluie.

En résumé on n'a pas chaud à la montée, on n'a pas froid à la descente et dans la bourrasque, et si l'on tombe dans la neige, même humide, on peut toujours se dire que le restant de la course se fera au sec...


Résistance aux intempéries

La dimension "winstop" est donc très au point. En ascensions et en traversées d'arêtes par des vents de plus de 70 km/h + rafales, je n'ai pas ressenti le vent ni les frigories. Sans collant avec du -10 et -15°C ressenties, le pantalon se fait doucement oublier dans la bourrasque, c'est superbe!

                                                       
                                 Traversée périlleuse de torrent

 

Résistance à l'humidité

J'ai fait quelques traversées de torrents brumisateurs et tortueux, avec un sac à dos bien chargé sur des cailloux givrés, j'ai passé des journées entières à tirer une pulka sous des averses continues de neige plutôt lourde... ça ne m'a pas empêché de me sentir parfaitement au sec dans le windy et même de le garder la nuit pour le bivouac dans le sac de couchage... On peut se mettre à genoux dans la neige pour monter une tente sans risquer la moindre percée d'humidité. C'est confortable et rassurant en ambiance difficile. Les guêtres intérieures sont sans reproche également, même avec plus de 50 cm de poudre, les remontées sont stoppées. Il faut de sérieuses gamelles dans de la neige profonde pour qu'elles soient dépassées. Dans ce cas, l'adjonction de guêtres extérieures est toujours possible.

Confort

Le confort du windy tient:

- A la qualité de ses tissus et à leur stretch

Le tissu de la doublure intérieure procure une agréable sensation. Le stretch est bien étudié. Les mouvements de jambes en grimpe rocheuse ou glacière s'en voient facilités et je n'ai noté aucune sensation de tiraillement lors des écarts, au contraire.. Là aussi le pantalon est protecteur mais pas "limitateur".

- A la grande respirabilité

C'est à ce point que je n'ai pas vu de réelle différence entre le port d'un collant ou le pantalon seul. En altitude hivernale de 2500m et plus, la régulation de la membrane est suffisante pour une adaptation au port d'une sous-couche. Pour le ski de printemps ou l'alpinisme d'été, donc pour les conditions où le soleil tape en altitude, il y a de grandes aérations qui viendront apporter la respirabilité supplémentaire que les conditions exigeront.

- A la qualité de ses accessoires

Le windy a donc des ouvertures d'aération confortables avec zip étanche. Deux poches latérales, bien pour se réchauffer les mains, une poche arrière et une poche "porte carte" pile au format d'une IGN 1/25000°.

Des zones de protection aux genoux, aux fesses, et en bas de jambe pour protéger, si possible, des coups de crampons et des carres trop bien affutées.

Des guêtres intérieures, amovibles par zip, aidées par une ouverture modulable du bas de pantalon pour recouvrir avec facilité la chaussure de ski ou d'alpinisme, une languette velcro pour tenir la guêtre basse en la retournant autour d'une attache (pas toujours évidente à positionner, mais en cas, on peut facilement s'en passer).

Il y a donc ce qu'il faut pour planquer vos sucreries, vos cartes, et vous protéger aux zones sensibles.

Compter avec l'ouverture du pantalon, facile avec des gants, mais sûre grâce à un verrouillage par deux boutons-pression.

Petite galère avec les bretelles dont le réglage a tendance à glisser... Au bout d'une semaine j'en ai eu assez et je les ai bloquées par une épingle à nourrice. Le pantalon peut d'ailleurs s'utiliser sans bretelles, avec une ceinture, elles sont amovibles par scratch.

 

                    

                                                    Test en escalade artificielle hivernale par mistral soutenu.

 

Poids: 840 g sur ma balance en taille 44. Ce n'est pas "léger-léger" comme dit le vieux mais je fais partie de ceux que cela ne dérange pas. Pour ce genre de matos, je ne cours pas après l'ultra light.

Prix: J'ai toujours pensé que le windy était cher mais en regardant l'ensemble de l'offre, je réalise que ce pantalon fait finalement partie des plus abordables. Entre 203 et 250€ pour cette valeur sûre.


Bilan

Zéro défaut si ce n'est le manque de fermeté du réglage des bretelles. Je pourrais aussi regretter que le logo vertical, tissé de fil blanc sur la cuisse droite s'effiloche gentiment... mais ce serait bien mesquin de ma part... Le windy est un super produit, je ne suis pas le seul à le dire me semble t-il.

 

Suivi des tests

Le Windy Summit confirme son excellence lors de diverses sorties raquettes ou de ski de rando. Sa respirabilité et sa résistance aux intempéries sont toujours d'actualité. En bivouac improvisé et un peu précipité, j'ai encore été étonné de constater sa protection après 1 bonne heure de pelletage à genoux dans la neige à 2700m. De plus, dormir avec dans un duvet ne pose pas de problème de confort. Il n'y a que les bretelles que je pense avoir définitivement abandonnées au profit d'une ceinture.

Les qualités

- Membrane MP+

- Confort et respirabilité

- Accessoires

à améliorer

- Manque de rigidité dans le réglage des bretelles