Vous êtes ici : 
  • Accueil
samedi 27 avril 2013

Peuterey 35+ (Millet)

Peuterey 35+ (Millet)
Lorsque l'on part pour des courses un tant soit peu engagées, on sait que le matériel va jouer une part dans la réussite du projet. Parfois même, il va s'avérer prépondérant. Un sac à dos performant fait partie des nécessités. Adapté à beaucoup de projets et de disciplines alpines, le Millet Peuterey 35+ se positionne comme un candidat sérieux à la perfection. Voyons ce qu'il en est après 6 mois de tests.

Les données fabricant

COMPARTIMENTS
Volume principal + soufflet d'étanchéité; Accès zippé latéral
2 poches zippées sur rabat ajustable ; Poche crampons frontale

Ceinture ergonomique + porte matériels + poche zippée
Bretelles ergonomiques + rappels de charges + sangle poitrine 
Compatible tout système d'hydratation/ Porte-corde/ Sangles de compressions - porte-skis/ Passant Porte-skis; Porte-piolets FPP™
Sac à dos d'alpinisme technique annuel, glace neige et rocher. Dos ergonomique offrant un grand confort de portage. Construction ultra resistante et extrêmement durable.
Front Crampon pocket ; Ice Axe System: FPP™

MATIERES
420D Velocity nylon : strong and reinforced
420 D HD Oxford nylon : strong and highly waterproof
POLYESTER 600 D 100 % recycled

POIDS MOYEN
1,890kg

MILLET, acteur engagé dans la protection de son univers montagne, a créé le label «Low impact™» pour tous ses produits fabriqués à partir de fibres naturelles de matières recyclées. Un engagement éco-responsable pour des articles durables et de qualité. Une contribution pour un environnement préservé et le respect des espaces naturels.

La vidéo


Millet Peuterey 35+ par jymets

Le test

Le Peuterey 35+ a été testé en alpinisme hivernal, en grandes voies, et en ski de rando avec bivouac.

Des parois verticales, gravies en artificiel, par conditions difficiles avec beaucoup de vent, en passant par des courses longues mais plus abordables au niveau technique et au niveau climatique, ce sac à dos a été suspendu à bien des relais.

En dénivelés positifs de 1400m, en aller-retour dans la journée, je l'ai testé avec une charge de 6 à 10kg. En ski de rando, avec et sans portage des skis, je suis allé jusqu'à 14kg ponctuellement.

 

                                                    Test du Peuterey 35+ en escalade hivernale

Litrage - volume

Le format 35+ est un litrage très polyvalent qui correspond à une grande majorité d'activités d'alpinisme. A part les raids de plusieurs jours en autonomie et les grands séjours en altitude où l'on aura besoin de plus de volume, les 35 litres du Peuterey et sa rehausse, le portant facilement à 45 litres, en font un sac à dos pour toutes les courses à la journée, et les grandes voies sur 2/3 jours.

Les 35/45 litres permettent, avec un peu d'organisation, de convoyer à la fois du matériel technique (baudrier, cordes, matériel d'assurage); un couchage (petit duvet et matelas sur sangles de compression), en plus du nécessaire "vêtements et nourriture".

On peut aussi l'utiliser pour des aventures plus restreintes au 3/4 de sa capacité, dans des randonnées ou des escalades à la demi-journée.

Portage

Gros points forts du Peuterey 35+: le confort et la capacité de portage!.

Enfin des bretelles larges et épaisses et un enveloppement du dos, jusque sous les omoplates, qui ménagent les épaules lors des gros dénivelés. Le système de portage du Peuterey 35+ et ses différents réglages font leurs preuves en terrain difficile avec des charges conséquentes.

Le dos est bien étudié avec un canal de ventilation qui joue bien son rôle (voir photo ci-dessous).

Ma première série de test s'est effectuée sur des parcours de fort dénivelé sur des crêtes en condition hivernale, en aller et retour sur la journée, avec 8kg sur le dos pour tester l'impact du sac sur les épaules et les lombaires. Résultat très satisfaisant. La largeur des bretelles ne me laissant qu'un vague impact sur le haut des épaules après 4hoo de montée et 3hoo de descente scabreuse où le sac est resté bien équilibré et a bien suivi les mouvements du dos.

La suite a confirmé cet excellent confort de portage, (limité au litrage), en paroi, lors d'ascensions avec une charge moyenne 6/8kg et des longs cheminements en alpinisme de printemps dans les Alpes de Haute Provence avec des charges dépassant les 10kg.

Le Peuterey 35+, par son système de portage est un sac à dos très stable et qui suit bien les mouvements du corps. Cette stabilité en fait une caractéristique intéressante pour toutes les activités de pentes raides, que ce soit en neige/glace ou rocher: le sac se fait "oublier" pendant l'ascension.

Lors de traversées d'arêtes avec un vent latéral à plus de 80km/h, cette stabilité s'est également fait apprécier.

La sangle ventrale est au rendez-vous de la qualité générale avec un verrouillage confortable sur les hanches et un espace réduit à une sangle sur l'abdomen, pour ne pas entraver le port d'un baudrier et des mouvements d'escalade. Son réglage est impeccable.

Compte tenu de l'assiette des bretelles, les rappels de charge devront être réglés assez serrés, surtout lors du portage des skis.

La rigidité du sac est suffisante pour des charges plus de 10kg. J'ai porté au maximum 12 à 14kg c'est à mon avis le max pour ce genre de litrage. Un poids que l'on atteint tout de même assez facilement avec des skis de rando et le barda pour une course sur deux jours avec bivouac.

                                              Ventilation du dos sur Peuterey 35+

Confort d'utilisation & accessoires

Question accessoires, rien ne manque. Ce qui me paraît le plus important est réussi sur ce sac:
- des sangles de compression très efficaces et l'ajout d'un passant solide et rigidifiant pour les skis;
- sur la ceinture, un porte-matériel à gauche, et une petite poche à droite, idéalement placée et juste assez grande pour un APN. Pour moi, un accessoire très appréciable: je sais que mon appareil photo est toujours là, et que je n'ai pas à le chercher dans la veste ou la doudoune;
- une grande ouverture par zip vertical;
- une sangle de maintien, en haut du sac, pour une corde ou des crampons;
- deux poches zippées sur le rabat avec une attache clefs dans la poche intérieure;
- nécessaire pour gourde souple;
- rehausse de la poche de rabat pour gagner en capacité;
- deux portes piolets très fonctionnels et polyvalents (bâtons) et indépendants des autres réglages.
- et cette poche extérieure, à priori étudiée pour le port des crampons (voir vidéo) mais qui peut aussi s'utiliser pour un vêtement, de la nourriture, un thermos, une pelle... Elle permet un accès sans quitter le sac (par votre compagne ou compagnon de cordée) d'où sa fonctionnalité très intéressante. Il faut cependant prendre garde aux larges ouvertures de la poche pour ne rien perdre. Sur ce dernier point, je trouve ces ouvertures (permettant l'évacuation de la neige des crampons) surdimensionnées.

Bref, entre son litrage polyvalent, sa rigidité suffisante, et la qualité de ses accessoires, c'est un produit fini et abouti. En passant de la sangle ventrale, à la thoracique, aux différents réglages de fermeture du sac, tous les verrouillages de sangles sont assez souples pour ne pas avoir à s'exciter dessus avec des moufles dans le blizzard. Les clips sont eux assez durs, mais costauds.

J'ai juste deux réflexions sur lesquelles je n'arrive pas à trancher:

- J'aime bien la précision et la rigidité donnée par deux sangles de rabat. Mais une seule sangle est plus facile à défaire en paroi. Ici avec deux sangles, on joue la stabilité et le maintien.
- Je ne suis pas très habitué au zip circulaire de la poche de rabat, qui ouvre en très grand, ce qui est un plus. Mais j'ai parfois peur que cette ouverture favorise la perte de matériel, surtout en paroi. De plus le zip "accroche" un tout petit peu par moments lors de son parcours demi-circulaire.

      Compte tenu de l'assiette des bretelles, les rappels de charge devront être réglés assez serrés, surtout lors du portage des skis.

Solidité des tissus et des accessoires

Aucun signe d'affaiblissement constaté pour le moment. Cette rubrique fera l'objet de mises à jour au fil des utilisations de ce sac. Pour le moment les zips fonctionnent très bien et les tissus ne peluchent même pas. La qualité des tissus et leur solidité ne fait aucun doute au toucher.

Prix constaté en mai 2013: de 120 à 150€

Bilan

Un sac à dos à coupe assez étroite, technique, étudié pour les activités alpines engagées mais qui sera également polyvalent pour toutes les activités de montagne que ce soit la rando engagée, le ski de rando...
Un très bon sac à dos auquel je ne vois aucun défaut. Tout est à sa place, et surtout, le confort des bretelles en fait un sac qui ne fait pas souffrir les épaules.

Les qualités

  • Qualités de portage
  • Grande stabilité en ascension verticale
  • Accessoirisation complète
  • Litrage polyvalent avec sa rehausse

à améliorer

  • Un poil lourd