Vous êtes ici : 
  • Accueil
lundi 01 juillet 2013

Test Ghost Whisperer Jacket (Mountain Hardwear)

Test Ghost Whisperer Jacket (Mountain Hardwear)
Ghost Whisperer : le murmure du fantôme. C'est un titre de série TV et c'est aussi le nom d'une veste en duvet assez incroyable; car si le murmure d'un fantôme est de nature à refroidir l'atmosphère, la veste, elle, est d'une chaleur insoupçonnée pour un poids dérisoire.

Les données fabricant

Le "Water-Repellent Down Insulation Q.Shield Down" est un pas de géant dans la performance des fibres de duvet. Les fibres de duvet individuelles sont imprégnées d'un composant hydrofuge permanent contribuant à maintenir la performance isolante même en cas d'exposition à l'humidité, afin que le duvet vous maintienne au chaud même lorsqu'il est mouillé.

Sur le site du fabricant (en anglais):

The world’s lightest full-featured down jacket. The sub-eight-ounce Ghost Whisperer Down packs the reliable warmth of our 850-fill Q.Shield™ DOWN that resists moisture to retain loft even in damp conditions. Zip-pockets and a single pull cinch hem keep it simple.

  • Q.Shield™ down protects individual down fibers from moisture so they keep you warm even when wet
  • Quilted construction holds insulation in place
  • Two front handwarmer pockets
  • Jacket stows in pocket
  • Lightweight single pull hem drawcord

Weighing in at 7 oz., our 7D ripstop nylon fabric and super compressible 850F Q.Shield down combine to give you ultralight warmth without the weight.

Apparel FitActive: Weight7.2 oz. / 205 g. Center Back Length27 " / 69 cm

Materials: BodyWhisperer 7D x 10D Ripstop; InsulationQ.Shield™ Down 850-Fill

La vidéo


Le test

Sites des tests

Cette mini-doudoune a été testée cet hiver en ski de randonnée lors du tour du Break de Chambeyron avec nuit au refuge. En alpinisme de printemps, sur plusieurs courses dans les Alpes de Haute Provence avec quelques nuitées en bivouac sommaire et des matinées fraîches. En alpinisme de début de saison dans le secteur de la Meije avec des conditions peu aimables en altitude: brouillard, vent et chutes de neige et de grésil, et par des températures de -7°C.

Une iréelle légèreté 

La veste Ghost Whisperer est la doudoune la plus légère du marché (?) avec un poids total de 205g et un garnissage de 80 grammes de duvet de la meilleure qualité et traité hydrofuge.

Je ne vois pas comment l'on pourrait faire mieux que cette étoffe qui est aussi légère que le parfum d'une brise de printemps sur les bourgeons de pruniers sauvages. Je m'égare, pardonnez moi, mais cette légèreté est de l'ordre de l'irréel. Incroyable lorsqu'on la sort du sac à dos, elle s'enfile facilement et tombe sur les épaules comme une plume.

Testée à 2600 m en avril 2013 lors d'une sortie de ski de rando sur deux jours. Je l'ai proposé au bivouac à une amie qui avait un peu froid, ...  Et je n'ai plus touché la veste car elle l'a gardée toute la soirée ;-)... j'y vois un signe de bon augure, du genre, l'essayer c'est l'adopter, les femmes s'y connaissent ...

Thermicité

L'impact thermique de cette mini-doudoune est assez surprenant. Si il y a peu de duvet dans cette veste, l'impact thermique est au rendez-vous. Le garnissage est à hauteur de 80 grammes de duvet 850 (norme US). Si le poids peut faire sourire, le volume de 80g de duvet de cette qualité est non négligeable.

Elle a rendu mes bivouacs (en cabane et en refuge non gardé) confortables et durant les ascensions en altitude, j'ai du l'ouvrir. Voilà ce qu'en dit Roland, sur le vif, après l'avoir porté dans la face nord du Râteau de la Meije par mauvais temps: "respirabilité remarquable puisque pendant la montée même je n'ai pas ressenti de sur-chauffe insoutenable. Idéale pour les frileux dans un départ matinal à -5, -6°. J'avais chaud et c'est ce que je voulais. Passé la brèche, le corps bien réchauffé et le vent tombant, la thermicité est devenue trop importante."

Protection contre le vent et respirabilité

Le tissus de la Ghost Whisperer bénéficie d'un traitement efficace contre le vent. J'ai fait une longue ballade sans sac à dos au coucher du soleil sur le plateau du Courradour  à 2100m  d'altitude et prenant la bise du nord soutenue ce jour de mai à 40/50km/hoo. La protection de la veste m'a séduit. En dernière couche la Ghost Wisperer est digne de vous protéger contre les conditions d'altitude. A 50km/hoo le vent ne vous dérangera pas. Je trouve que c'est une performance intéressante pour un vêtement de ce poids et de cet encombrement. Pour les conditions plus difficiles, la doudoune passe facilement sous une hard-shell, et l'on peut alors monter un sacré cran dans l'échelle de la tempête.

C'est là où la Ghost Whisperer continue d'être géniale, car elle est en plus très respirante. D'où le confort, même dans l'effort. Cette respirabilité, associée à la légèreté du vêtement ainsi qu'à sa souplesse, en fait une veste  au confort optimal.

Voici mes réactions à chaud:"Testée à un bivouac à 2050m, avec du vent soutenu. Je suis encore plus impressionné par l'impact thermique que lors de la précédente sortie. La dimension coupe-vent est surprenante; Avec une ballade de fin de soirée sur le plateau et un vent du nord à 40/50km/hoo, j'étais bien au chaud et je pouvais me délasser après le dénivelé de la journée. En dernière couche dans les pentes de neige raides du lendemain j'ai trouvé ça très souple et ample, un vêtement super confortable qui ne gêne pas les mouvements. Au sommet, j'ai retrouvé avec le calme, le confort thermique du duvet pour mieux apprécier l'ambiance. Quand on la mets dans le sac à dos ou quand la sort, son poids et sa compression sont magiques! Du coup, il faut bien comprendre que cette veste n'a pas de capuche ni de poche intérieure."

      Les limites d'utilisation en dernière couche: les courses un peu baston en rocher/mixte

 

Solidité

La Ghost Whisperer est un vêtement léger et précieux. Il donne tout de suite une impression de fragilité qui est certainement exagérée, mais renforcée par son degré de qualité et par la valeur du produit.. Revenons en à Roland qui l'a porté en terrain haute montagne en dernière couche: "j'avais en tête la fragilité de la veste, j'ai été prudent. Je crains qu'elle soit très fragile et oblige le porteur à la passer sous une hard-shell à condition qu'elle soit ajustée en taille à cet effet."

La veste est tellement confortable que l'on a vite tendance à la mettre tous les jours d'hiver. En ville j'ai peur de la tâcher. Ce genre de vêtement se lave en machine (30°- délicat), mais le moins souvent possible.

Conseils d'utilisation

Facile à mettre dans un petit sac à dos, et à porter, c'est la doudoune idéale pour toutes les sorties à la journée, en plaine ou en montagne. Un bon vêtement pour le ski de rando et les bivouacs confortables.

La limite de la Ghost Whisperer est de ne pas apporter de sécurité pour un bivouac 4 saisons prévu ou non. Idem en cas de pépin, perte d'itinéraire, blessure..., ce n'est pas une veste dont la thermicité est suffisante pour constituer un vrai vêtement de secours. Mais c'est mieux qu'une grosse polaire...

Je conseille de ne pas l'utiliser en dernière couche dans le mixte ou le rocher où sa place sera plutôt sous une veste. Ainsi, elle sera d'un apport thermique adapté aux conditions des couloirs ou des voies de mixte en face nord. Je pense que pour une course de neige elle saura se débrouiller, si vous la maintenez assez loin de vos crampons ou de votre piolet. Par exemple pour la voie normale du Mont Blanc  avec un -10°C et du vent, si la promiscuité sur ce coin des Alpes n'en vient pas à bout...

Des défauts?

Oui, son prix qui laisse aussi rêveur que la légèreté, mais le vêtement étant assez génial, ce n'est pas étonnant...

Je vois juste un petit point qui mérite d'être soulevé; les manches s'arrêtent aux poignets sans les envelopper par un manchon ou un mini manchon. Cela aurait peut être été intéressant de garantir la veste contre les déperditions de calories par les manches lorsqu'elle est utilisée en dernière couche.

En dernière couche pour de l'alpinisme de printemps dans les Alpes de Haute Provence (version sans capuche)

La question de la capuche

Il y a un modèle de Ghost Whisperer avec capuche que je n'ai pas essayé. Pour deux dizaines de grammes de plus on a une capuche qui doit être bien agréable lorsqu'on se ballade et efficace lorsque la veste est utilisée en couche intermédiaire , cela doit être soyeux sous le casque en alpinisme. Mais bon je ne fais que fantasmer car je n'ai pas utilisé ce modèle. Toujours est-il que chaque modèle à son intérêt -avec ou sans capuche.

Rangement dans une poche

La Ghost Whisperer est prévue se ranger facilement dans une de ses poches. C'est très pratique et cela donne un petit coussin de 23*15 cm qui se comprime facilement à 2.5cm d'épaisseur.

Prix constaté en juillet 2013: entre 220 et 250€

Les qualités

- une légèreté iréelle pour un impact thermique intéressant

- bonne protection contre le vent et traitement du duvet contre l'humidité

- un confort et une liberté de mouvement très agréables

- facilité de rangements dans un sac à dos

à améliorer

- assez chère pour être vendue "au gramme" ;-)