Vous êtes ici : 
  • Accueil
mercredi 18 septembre 2013

Réchaud Go System Fly Titanium

Réchaud Go System Fly Titanium
Avec Gosystem et son Fly Titanium, le réchaud devient un truc mini, une pièce fondamentale, mais qui n'encombre plus, ne pèse plus. Ce petit truc en titane m'a amusé. J'ai commencé à l'utiliser, d'abord incrédule, puis, un peu subjugué par la dimension et les performances. Je fais aujourd'hui un premier compte rendu qui sera complété par les tests d'hiver pour voir si ce petit bijou en titane est également opérationnel par températures vraiment négatives.

Les données fabricant

>>> Fabricant : Go Sytem

>>> Nom du produit : Fly Ti

 

Référence: GS2115

EAN: 5036720211506

Combustible : Gaz

Matériaux: Titane

Poids: 48 g

Dimensions: ø 108 x 68.5 mm (fermé ø 64 x 67.2 mm)

Puissance: 2820 W - 9600 BTU

Autonomie: Consommation 199,20 gr/h

Temps d’ébullition / 1 litre : 3.5 min

Prix: 46€ cartouche de gaz non fournie.

 

La vidéo


Le test

Et bien voici le réchaud super light de la marque GoSystem!

Sans doute le plus léger que l'on puisse trouver avec ses 48 grammes et sa structure en titane.

Les tests

Testé cet été par des températures sympathiques pour des tambouilles à 2300m d'altitude dans les Alpes de Haute Provence lors d'une rando avec bivouacs; un peu moins confortablement au bivouac de la "Pierre André" à 2650m et lors d'une belle averse de grésil avec du froid en soirée et du gel au petit matin.

Les tests ont consistés à vérifier la maniabilité de l'appareil, son vissage sur la cartouche de gaz, et son efficacité. La mise en ébullition d'un litre d'eau, puis de 1.5 litre, s'est toujours fait gamelle ouverte, ce qui change la donne par rapport aux gamelles avec couvercle. J'ai également pris note de la stabilité de ma grosse gamelle sur ce petit réchaud et sur divers supports.

Test de puissance (avec cartouche quasi-neuve)

Une puissance étonnante pour ce petit gabarit qui fait ronfler la gamelle pleine (au moins 1.5 litre) en 4 minutes. Il ronfle bien et avec ses 2820W annoncés, il m'a fait une impression de puissance supérieure aux réchauds bien plus lourds que j'utilise habituellement.

Le test de puissance chronométré et retranscrit dans la vidéo a été fait lors du deuxième repas, donc avec une cartouche déjà entamée mais presque neuve.

Les derniers tests où l'on mesure bien la baisse d'impact du réchaud, s'est effectué avec une cartouche bien diminuée (moins de la moitié) et par des températures plus froides (environ 0°C).

N'oublions pas PV=NRT, la célèbre équation qui permet aux esprits clairs d'illuminer les bivouacs hivernaux de leur savoir scientifique. Tous pleins de constantes qui permettent aux véritables variables de se mettre en valeur. A savoir, la température et la pression. Quand celle-ci baisse, votre réchaud fatigue d'autant qu'elle entraîne aussi la diminution de celle-là ce qui constitue un cercle vicieux plutôt rigolo à constater dans un fauteuil avec un pastis à la main, mais vraiment dramatique pour vos pates en bivouac exposé. Voir l'illustration de PV=NRT en fin de la vidéo des tests d'hiver, ci-dessous.

Bref, dans l'ensemble, ce petit réchaud n'a rien à envier aux gros modèles. La puissance est bien au rendez-vous.

 

Confort d'utilisation

En premier lieu, il est idéal à transporter. Avec son poids plume et son encombrement limité à 5x7cm, il y a encore la possibilité de le démonter (voir vidéo). Cette manip n'est pas nécessaire pour le transport car il tient aisément dans la gamelle, mais le démontage permet, entre autre, d'accéder au gicleur.

Le réglage du débit de gaz est à la fois très agréable et très précis. C'est très bien pour faire mijoter.

Les 3 supports de gamelle sont pliables et crantés. ils assurent une surface de maintien de 10x10 cm. Je trouve la stabilité de l'ensemble étonnamment bonne pour la taille de l'engin. Même avec une gamelle en position légèrement décentrée ou avec la cartouche sur une surface peu plane, la stabilité a toujours été suffisante.

Quelle cartouche? Le Fly titanium fonctionne avec les cartouches à valve filetée internationale. C'est à dire pas les cartouches "bon marché" camping gaz, perçable ou à valve non filetée. Dommage parce qu'elle sont presque deux fois moins chères.

[Camping Gaz propose des cartouches incompatibles avec les réchauds des autres marques. Avant d’acheter votre réchaud, l’interchangeabilité est un critère de choix à prendre en compte, notamment si vous partez à l’étranger.]

- Pour les tests en "altitude" j'utilise une cartouche Primus Powergaz 230g (390g au total) avec un mélange "4 saisons" contenant de l'isobutane. (50% de Butane 25% de Propane et 25% d' Isobutane) et qui me coûte quand même 5€ l'unité dans mon D4 préféré.

Il existe un adaptateur pour cartouche à valve (que je n'ai pas testé). Fabriqué par Edelrid il coûte 12€ pour 75g, et permet d'utiliser une cartouche à valve Campingaz. Cette manip permet d'économiser environ 1 euro par cartouche moyenne de 230g de combustible (3.95€ contre 5€ pour la Primus, mais avec un mélange moins performant en altitude)

 

Bilan actuel (que les tests de l'hiver viendront compléter)

Un réchaud étonnant par son poids et sa dimension: 5x7 cm d'une seule pièce (il est démontable pour accéder au gicleur), par sa puissance et sa fonctionnalité.

Pour moi c'est une petite révolution et j'aimerai également le tester en hiver, car avec ce poids et cette efficacité, si il fonctionne bien en utilisation 4 saisons, ce serait le top, d'autant que le prix est correct pour ce réchaud superlight: 46€

Voir le Fly Titanium chez Aventure Nordique

 

Tests d'hiver

 

                     Illustration de PV=NRT (en fin de vidéo)

 

Premier test d'hiver à 2000m sous abri, par températures à peine positives: RAS, sauf que j'ai oublié de vérifier que le réchaud était bien fermé avant de le visser sur la cartouche. Résultat: une bonne bouffée de gaz à respirer avant de comprendre qu'il fallait serrer la manette.

Deuxième test en bivouac hivernal à 2650m, sur une arête de neige. Il nous aura fallu exactement 20 minutes pour faire fondre un litre d'eau. Rien à voir avec les conditions d'été où 4 minutes suffisaient.

En hiver, la température ambiante, l'obligation de faire fondre des cristaux de neige, et le vent froid changent la donne. De plus, pour pousser le test, nous avons utilisé une cartouche déjà plus qu'à moitié vide. Le débit de gaz en est très ralenti. Cela me semble intéressant à évaluer car ce sont les conditions que l'on aura le plus souvent en bivouac hivernal.

Avec une cartouche neuve on aurait certes gagné beaucoup de temps. Ici, la performance relevée illustre un résultat obtenu dans des conditions défavorables, mais courantes en hiver.

Voir en fin de vidéo l'illustration de PV=NRT, c'est édifiant!.

Le réchaud donc n'a pas grand chose à voir avec la baisse de performance qui est plutôt à rechercher au niveau de la pression de gaz.

Seul bémol relevé: les pates qui se replient facilement sont plus difficiles à gérer en hiver avec des gants et des positions d'utilisation moins confortables.

 

Les qualités

- A priori le plus petit réchaud sur le marché

- Rapport Poids/Prix (46€ en sept/2013)

- Puissance

- Matériel simple et sympa

à améliorer

- Les pates (supports de gamelle) ont tendance à se replier facilement. Il faut simplement y veiller afin de poser la gamelle sur des pates ouvertes.

à visiter

Voir également: Primus Mimer Duo