Vous êtes ici : 
  • Accueil
mercredi 30 octobre 2013

Proterra Sport Mid

Proterra Sport Mid
(Minitest)

Les données fabricant

La Proterra Sport est une chaussure minimaliste de randonnée et fast hiking. Vos chaussures vous vont comme un gant grâce à la technologie Stratafuse™ fusionnant le TPU au mesh de la tige. Sa semelle à crampons inversés maximise la surface de contact avec le sol, et améliore considérablement l’adhérence. Les débris qui tenteront de s’y incruster seront automatiquement évacués grâce au mouvement de traction amélioré.

Légères, flexibles et rapides.

Drop minimaliste et amorti adapté à votre activité, pour mieux ressentir le terrain.

Un design pour vous fournir la protection dont vous avez besoin. 

La Proterra Sport sur le site du fabricant

Le test

La Proterra Sport est une nouvelle chaussure taillée pour la rando minimaliste. Sa conception assez particulière, à la fois très souple mais en gardant une certaine rigidité de semelle au niveau de la plante du pied, me parait intéressante pour les ballades. La chaussure est dotée d'un crantage inversé qui colle à la surface du sol, et que je suis curieux d'essayer. Une membrane GTX vient équiper cet ensemble. Il y a le choix entre la tige basse ou la mid, qui  rejoint la cheville. Je teste ce dernier modèle pour une utilisation "outdoor" plus affirmée.

 


 

Les tests

Pour aller tout de suite à fond et voir ses limites je suis parti avec les Proterra Mid pour une rando assez longue de moyenne montagne (sommet 1500m) avec parcours en sentier assez bien stabilisé et peu caillouteux, sauf les 100 derniers mètres, une raide pente herbeuse. A la descente également, quelques passages raides. Au total: D+ 900m, D-900m.

Puis j'ai effectués des petites marches d'une heure ou deux, en terrain peu relevé, dans le cadre de ce que la chaussure est sensée faire.

J'ai pu tester les Proterra en terrain humide et détrempé. En prairie très mouillée, en sous-bois sous la pluie de novembre, à la recherche de champignons, dans des mousses, des feuilles de hêtres et des airailliers.

J'ai également gardé la chaussure pour mes allées et venues quotidiennes afin de ressentir le confort général et sa tenue après 8 heures d'utilisation.

Sur un itinéraire assez long, j'ai goûté au confort particulier de ces chaussures. Avec un amorti de petite amplitude, la sensation du sol est à la fois proche mais reste moelleuse. La Proterra c'est un confort de pantoufle. Le talon est bien maintenu avec un chaussant étroit à l'arrière du pied, et assez large devant ce qui permet de bien relâcher les orteils. Ceux-ci restent libres et décontractés au bout de la chaussure sur les terrains peu difficiles pour lesquels la chaussure est faite.

Le maintien de la cheville est bien présent et peut être vite redoutable si l'on serre un tant soit peu les lacets. Le serrage est efficace avec de gros lacets, il est même vite contraignant si l'on insiste.

Je note également de petits pare-pierres, discrets mais bien présents sur la chaussure. Un petit pare pierre à l'avant, un bon renfort sur le talon et également quelques renforts sur les flancs de la chaussure la prépare à la rencontre des terrains parfois caillouteux ou déstructurés.

La semelle

Particularité de la Proterra: le crantage inversé. Comme le dit le fabricant, ce type de semelle a déjà le mérite de ne pas emprisonner du sol avec lui; terre, petits cailloux ou brindilles, ne s'accrochent pas facilement à ce crantage, et la semelle, même en terrain humide, reste clean. La photo ci-dessus a été prise après une montée raide en terre humide et herbeuse.

J'ai trouvé la semelle d'une légèreté agréable et assez forte pour pouvoir marcher plusieurs heures sur des sentiers même caillouteux. L'accroche est satisfaisante, même dans les pentes et même en descente prononcée, tant que le terrain est sec. Sur sol gras, moussu, mouillé ou gelé, si la pente s'accentue, la tenue de la semelle n'est plus sécurisante. Quelques glissades en chemin pentu et gras m'ont donné le seuil de tolérance de cette semelle, dont l'accroche tient davantage à sa dimension "ventouse" qu'à son crantage. Un petit test sur des roches polies et mouillées a également montré les limites de ce dispositif qui reste performant sur les sols secs. Sur les surfaces mouillées peu pentues, les semelles resteront efficaces, mais dès que la pente s'accentue, elles perdent leur assez vite leur accroche. C'est donc une semelle positionnée pour des rando faciles et donc bien adaptée à la chaussure.

Imperméabilité / Respirabilité

Merrell a mis le paquet avec une membrane GTX, qui pour moi est toujours un gros avantage, même si elle se paye. J'ai tant de souvenirs de pieds mouillés lors de simples marches avec des passages dans la rosée du matin...

L'herbe mouillée est le test d'imperméabilité par excellence, c'est là où l'on se rafraîchit les pieds en 20 secondes avec une chaussure basse sans membrane. Des herbes de 20 cm imbibées d'eau et des marches en terrain détrempé des sous bois ont confirmé les aptitudes de la Proterra à être utilisée en période de pluie. Le soir, au coin du feu, après deux cessions de 3 heures dans ce terrain, la chaussure accuse juste un peu d'humidité à l'intérieur, sous les semelles de propreté. Pour un modèle aussi souple et léger, je trouve que c'est une bonne performance, d'autant qu'elle est rapidement prête à repartir le lendemain.

Par ailleurs la chaussure est respirante, on se sent à l'aise et au sec, même après de longues marches. Lors de mon test de 900m de dénivelé (x2), les chaussettes sont restées sèches et la sensation de légèreté du pied bien présente jusqu'à la fin du parcours. (voir la technologie stratafuge expliquée par le fabricant)

Poids / taille

En taille 44, sur ma balance 460 grammes la chaussure avec semelle de propreté.

Attention ça chausse petit! J'ai pris une pointure de plus que ma pointure de ville.

 

Prix: 120€, c'est pas cadeau mais avec ses qualités et ses équipements, dont le GTX, cela me semble correct.

Bilan des tests

Un concept intéressant pour ceux qui ne veulent pas se casser la tête et qui recherchent la souplesse et le confort. La Porterra Sport, mid ou basse, apporte un confort moelleux, une sensation de légèreté accompagnée par la respirabilité de sa tige. La membrane GTX vient contribuer à sa dimension tout terrain et permet de passer dans l'herbe mouillée sans se poser de questions. Ensuite, si l'on veut tracer, et même faire du dénivelé, la chaussure a assez de ressources pour cela, à conditions de respecter les limites de la semelle.

 

 

Les qualités

- Confort moelleux

- Légèreté de la semelle qui reste bien accrochante sur terrain sec

- polyvalence de la mid, testée en rando déjà conséquente

- Membrane imperméable Gore tex

à améliorer

- semelle limitée dans les pentes mouillées

à visiter

Voir également : Asolo Athena ; Grassbow Merrel ; Arpenaz Flex ltd ; Protera mid