Vous êtes ici : 
  • Accueil
mardi 07 janvier 2014

Mauria Gtx

Mauria Gtx
Si choisir une chaussure de rando est  difficile en général, pour les femmes c'est particulièrement compliqué.... Il faut dire que les pieds des femmes sont plus sensibles, et morphologiquement différents de ceux des hommes. Les irritations dues aux frottements du tibia par exemple, touchent près de 50% des utilisatrices. Déjà, quand je bossais en magasin, on orientait les randonneuses difficiles à chausser vers certains modèles de la marque Lowa comme la Lady Gtx. Je m'en souviens durant ma recherche d'un modèle féminin très confortable et assez rigide pour de la randonnée engagée. Petit tour d'horizon des modèles proposés par la marque et voilà la trouvaille: la Mauria Gtx. Voyons le retour des 4 premiers mois de tests...  

Les données fabricant

Construite exactement sur les exigences féminines, la Mauria GTX est la chaussure de trekking qui leur est dédiée. Elle est parfaite pour une utilisation sur plusieurs jours, pour les randonnées entre deux refuges dans les montagnes ou dans les collines.
La Mauria GTX de LOWA est une chaussure étudiée et conçue jusque dans les moindres détails pour les femmes. Le coussinet de confort fait partie de ces critères.
La Mauria est munie du système « Lowa Flex ». Il s'agit de passants avec poulie et crochet coup de pied décalé afin d’éviter tout point dur à la flexion, cette technologie permet de répartir le maintien sur toute la longueur pour une tenue plus homogène et n'altère pas le déroulé naturel du pied.
Cette chaussure dispose également une doublure Gore-Tex® assurant un très bonne imperméabilité et la respirabilité.
Tige en cuir nubuck hydrophobe de 2.2mm en 2 grands empiècements sans coutures sur celui de l’avant. Traitement du cuir écologique.
Système Lowa X-Lacing sur la languette permettant de fixer la languette dans l’axe vertical et horizontal.

Pare-pierre enrobant talon et orteils pour une protection optimale.
Semelle Vibram® Apptrail Ws apportant un flex parfait et de la stabilité en torsion.
Semelle intermédiaire PU avec renfort nylon asymétrique 3-5mm pour la stabilité latérale. Système SPS (intégration de PU haute densité dans la semelle intermédiaire pour contrôler la pronation et la supination).
La Mauria, comme les chaussures de la gamme Trek est fabriquée en Allemagne.

660 g en 38 ; Prix de vente conseillé: 219.95€

Le test

 

La testeuse: 45 ans, 15 ans de rando et d'escalade à son actif avec une petite liste de courses d'alpinisme. Pas facile à chausser, pied grec avec un ongle douloureux. La dame est très sensible du tibia et plutôt frileuse. Supporte les modèles plutôt souples, utilise une paire de Trango S Evo pour l'alpinisme facile, redoute les pierriers pentus et les pentes de neige. Très motivée par les beaux espaces et les montagnes verdoyantes.

Les tests:

- Montée au refuge de l'Estrop sous la neige en fin de saison (3h00 de marche et 850mD+) puis descente le lendemain avec quelques centimètres de fraîche.

- Diverses randonnées de moyenne montagne dans les basses Alpes, avec des parcours parfois boueux, ou des pierriers.

- Des rando-escalades dans les Calanques et la Sainte Victoire

- Ascension hivernale (2000m) avec 20 cm de neige déstructurée et froide en face nord. Neige chaude et mouillée au retour en face sud ouest, bien pour un test d'imperméabilité.

- Rando raquette en neige dure ou cartonnée avec vent soutenu et -10°C ressentis

- Long parcours d'arêtes entre le Cheval Blanc et le Pic Couard. 8h00 de marche avec passages en neige, désescalade rocheuse, pentes d'herbe gelée, sous bois, etc.

                         Un petit pas d'adhérence en rando-escalade à la Sainte Victoire

Confort:

Le confort est toujours à mettre au premier plan pour un modèle féminin. Et dans ce domaine la Mauria excelle il faut le dire.

Moi qui ne suis pas le testeur mais l'initiateur de ce test, j'ai été surpris -et soulagé- de constater que la chaussure n'a occasionné aucune gêne ni aucune blessure lors de la première montée de 3h00. Un très bon signe.

Le coussinet de confort, à l'arrière, héritage du modèle "Lady" favorise l'ajustement du chaussant.

La semelle de propreté est d'assez bonne facture. Elle pourra néanmoins être remplacée - à terme- pour certains types de pieds ou de parcours exigeant en dénivelé ou pour augmenter encore la thermicité.

Le laçage est très agréable et facile en bas de pied (passant avec poulie). Les crochets sont décalés en haut de pied. On a également un système pour lacer et stabiliser la languette. Tout cela est impeccable.

La qualité du chaussant est favorisé par le confort des matériaux. L'intérieur est doux et volumineux et l'extérieur en nubuk donne une sensation de souplesse et de confort.

 

Rigidité et catégorie de la chaussure

Comme le montre sa semelle, la Mauria est une chaussure polyvalente qui conviendra pour la grande majorité des parcours en montagne - moyenne et haute montagne -.

La Mauria est assez rigide pour les parcours engagés et les randonnées de plusieurs jours. Si la rigidité de la semelle est assez conséquente, cela reste une chaussure confortable.

Cette rigidité est d'ailleurs pour moi synonyme de confort pour les longues distances et les parcours de fort dénivelé. L'avant de la semelle reste assez souple et propice à l'adhérence par un crantage particulier (voir photo).

Testée en rando-raquette, avec guêtres, elle résiste aux températures négatives et aux conditions difficiles. Son maintien du pied est assez technique et précis pour effectuer de longues traversées.

On peut éventuellement lui adapter des crampons à lanières pour les névés (pas trop pentus). C'est une chaussure qui peut, à mon avis, accomplir quelques étapes de haute montagne si la randonneuse est au niveau et au risque d'abîmer un peu le nubuck dans les parcours pentus et rocheux.

Thermicité

 

Testée plusieurs fois en hiver à 2000 mètres d'altitude, par vent de 50k/h00, la thermicité est suffisante. La testeuse n'a pas eu froid aux pied, à peine une vague sensation de fraîcheur (idem pour moi dans des Népal trek). Au vu de nos différentes expériences avec les Mauria, je dirais que la chaussure a un comportement thermique très satisfaisant, et bien en rapport avec la catégorie de la chaussure.

A titre de généralité, je pense que l'on peut évoluer par des températures d'environ -10°C voir un peu plus froid dans l'action. C'est ce que nous avons expérimenté sur les crêtes de Lure en décembre 2013.

Imperméabilité

Ici aussi on est dans du sérieux. Une membrane Gtx fait le boulot, en plus du nubuck hydrophobe. En test de neige chaude, la chaussure n'a donné aucun signe de perméabilité.

Poids: 1320 g la paire en 38 (données fabricant; pesées à 1450g la paire en 41 avec semelles intérieures.

Les qualités

- Qualité générale et finition

- Grand confort

- Polyvalence et utilisation 4 saisons

- Fabrication en Allemagne

 

à améliorer

- RAS; prix en rapport avec les qualités